Quand la vie ne tient qu’à un fil…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Il y a quantité d’animaux très difficile à observer soit parce qu’ils sont extrêmement farouches ou rares (souvent les deux) ou encore parce qu’ils ont des mœurs nocturnes et, par conséquent, dont la rencontre est d’autant plus aléatoire pour nous autres aux habitudes diurnes ! Ainsi, la majorité d’entre nous a réellement très peu de chances de voir un jour un Hibou grand-duc… sauf si, comme dans le cas présent, un de ces magnifiques rapaces se retrouve en situation pour le moins périlleuse…

Un Hibou grand-duc -appelé aussi Grand-duc d'Europe- (Bubo bubo) en grande difficulté pris en charge par les secours. Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)Un Hibou grand-duc -appelé aussi Grand-duc d'Europe- (Bubo bubo) en grande difficulté pris en charge par les secours. Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)

Un Hibou grand-duc -appelé aussi Grand-duc d'Europe- (Bubo bubo) en grande difficulté pris en charge par les secours. Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)

Ce fut le cas pour cette magnifique femelle de Grand-duc qui doit sa survie à un agriculteur alsacien qui, au lever du jour, l’a découverte littéralement embrochée dans une clôture de fils de fer barbelés. Vu la taille de l’animal et sa potentielle dangerosité lors d’une capture (il a de redoutables serres…), le découvreur a eu les bons réflexes et s’est abstenu d’intervenir lui-même mais a fait appel aux Sapeurs-pompiers du Centre de Secours local. Et c’est avec beaucoup de dextérité que les bons samaritains ont extirpé l’animal de sa périlleuse situation en prenant garde de ne pas aggraver davantage ses blessures. A l’issue de cette délicate intervention, les secouristes ont acheminé l’imposant oiseau vers le centre de soins du GORNA où il a été rapidement pris en charge !

 

L’accueil d’un oiseau pour cause de blessures liées à des barbelés suscite toujours une inquiétude et appréhension légitime pour les soigneurs car elles sont très souvent conséquentes et irrémédiables. Mais, dans le cas présent et très probablement grâce à sa découverte et à la prise en charge rapide de l’animal par des professionnels qui ont effectué les bons gestes, les lésions n’étaient en définitive que superficielles…

Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)
Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)

Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)

Après une dizaine de jours de soins et de rééducation musculaire dans une des grandes volières du centre, le majestueux nocturne a pu être relâché complètement remis sur son territoire d’origine !

 

Une histoire certes dramatique mais à l’issue néanmoins heureuse grâce aux divers intervenants qui ont tous parfaitement bien réagi face à une situation qui demeure relativement insolite ! Bravo à tous…

Rééducation et relâcher du Grand-duc. Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)Rééducation et relâcher du Grand-duc. Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)

Rééducation et relâcher du Grand-duc. Photos : © GORNA (Cliquez pour agrandir)

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

Publié dans Oiseaux, Centre de soins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent 27/09/2019 08:14

Merci et bravo aux équipes de soigneurs et aux bénévoles...

Cléo 27/09/2019 03:05

Wow! Une histoire qui se termine bien! C'est toujours touchant quand des humains sauvent des animaux. Et n'oublions pas que l'inverse est aussi vrai : il y a même des dauphins qui ont déjà sauvé des humains! @mitiés !

Chantal33300 26/09/2019 15:11

bravo à toute l'équipe ( découvreur, pompier er soignants ) quel bel oiseau. bon après midi

domi 26/09/2019 15:09

bravo aux sauveteurs, les barbelés seraient donc à proscrire ?

Jean-Louis 27/09/2019 08:16

Assurément : si tu savais le nombre de pantalons que j'y ai laissé :-) !

dominique 26/09/2019 13:15

Ca fait du bien de voir l'autre partie de l' Humanité, celle qui aime, protège, défend, soigne. Longue vie à ce Grand Duc parent du Gros Zibou de Pagnol !

kimcat 26/09/2019 11:37

Grand bravo pour ce beau sauvetage...

Zoé 26/09/2019 09:49

Un beau sauvetage grâce à l'engagement et la compétence de ceux qui œuvrent pour la protection du vivant . Nous avons vu cet été que ces centres de soins ont du mal à survivre faute d'aides publiques , c'est une honte alors que les chasseurs bénéficient de toutes les attentions d'élus!

Zoé 26/09/2019 16:48

ces centres devraient être subventionnés au moins je serais d'accord avec l'utilisation de mes impôts.

Jean-Louis 26/09/2019 11:04

En effet, un scandale de plus -largement ignoré du grand public- à dénoncer !

Fabienne 26/09/2019 09:30

Un beau final ! Et des intervenants qui ont su faire les choses bien. C'est agréable de voir qu'il y a des histoires qui se finissent bien. Mais, au risque de faire ma rabat-joie, je ne peux m'empêcher de penser à toutes ces haies arrachées que l'on remplace par des clôtures barbelées...

Jean-Louis 26/09/2019 09:50

Mais vous avez parfaitement raison Fabienne : la disparition des haies est non seulement une triste réalité mais aussi une catastrophe pour la biodiversité dans son intégralité... Pire encore que la mise en place de barbelés -qui se fait de moins en moins car il est plus facile de mettre en place des clôtures électriques...- le retournement des prairies soit transformées en "prairies temporaires" (d'une épouvantable pauvreté...) ou en champs (de maïs par exemple...) !
Comment voulez-vous que la faune sauvage y trouve son compte ?

Prosper 26/09/2019 08:28

Belle histoire qui fini bien !

Damien 26/09/2019 07:28

Chouette (?) intervention !
Bravo à tous.

Nadia 26/09/2019 07:15

Ce genre d'article redonne espoir dans l'être humain
Bravo à toute l'équipe du gorna
Merci à toi Jean louis pour ce tres bel article

Claire 26/09/2019 07:08

Encore un beau sauvetage ! Merci à toutes ces bonnes volontés qui œuvrent pour que puissent vivre ces beaux animaux !
Merci au blog de nous en faire profiter...