Balade vosgienne (5)

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Suite et fin aujourd’hui de ce petit séjour en immersion dans le massif vosgien ! Après le Sentier des Roches (voir publication précédente), nous cheminons vers Frankenthal Bloy…

Le cirque du Frankenthal. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le cirque du Frankenthal. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le Sentier des Roches se termine avec, au bout du chemin, la récompense : le majestueux cirque du Frankenthal avec les pics granitiques de la Martinswand qui se dressent dans le ciel.

Balade vosgienne (5)
Balade vosgienne (5)Balade vosgienne (5)
Balade vosgienne (5)Balade vosgienne (5)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Haut-lieu de la botanique vosgienne le territoire de la réserve naturelle du Frankenthal-Missheimle représente, avec son caractère alpin marqué, un des sites les plus prestigieux du massif. Dans les cirques glaciaires, à la fin de l’hiver, de spectaculaires corniches de neige s’écroulent en avalanches, qui décapant régulièrement les couloirs, entretiennent les milieux naturels.

Dans le cirque glaciaire du Frankenthal, lors du recul du glacier, les eaux piégées par une moraine ont formé un lac qui s’est lentement comblé pour devenir tourbière flottante. Ces tourbières, délicats tapis de sphaignes creusés de dépressions inondées, radeaux flottants sur le plan d’eau sont autant de milieux rares et trop souvent dénaturés par des aménagements. Leur richesse est exceptionnelle, c’est le rendez-vous des rossolis, des scheuchzéries, des laîches des tourbières et des linaigrettes au beau toupet blanc ainsi que de papillons remarquables comme le daphnis à répartition holoarctique septentrionale, le nacré de la canneberge et le solitaire…

Tourbière flottante du Frankenthal. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Tourbière flottante du Frankenthal. Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Une cheminée qui fume : nous arrivons à la marcairie du Frankenthal qui est située au cœur de la Réserve naturelle du Frankenthal-Missheimle, et qui est accessible exclusivement à pied. L’auberge est tenue par Roseline, une jeune et dynamique passionnée du terroir et de la nature… L’accueil est chaleureux, la pause est bienvenue et typique à souhait…

« J’ai besoin d’un lien avec la montagne, mais aussi avec les gens. Depuis toujours, j’avais envie de trouver un endroit pour valoriser les bons produits de la vallée, y compris les miens, en vente directe, pour que cela m’aide à vivre du métier d’agriculteur » Roseline Kempf

La Marcairie du Frankenthal est ouverte… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
La Marcairie du Frankenthal est ouverte… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)La Marcairie du Frankenthal est ouverte… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

La Marcairie du Frankenthal est ouverte… Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

« Les vaches vosgiennes sont parfaitement adaptées à la montagne, elles participent à l’entretien du paysage mais aussi à la carte postale ! » Roseline Kempf

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le reste de la randonnée n’est plus qu’une simple formalité : toutes les difficultés sont désormais derrière nous… Il ne me reste plus qu’à remercier encore très chaleureusement Michel, mon guide et compagnon de route durant ces "balades vosgiennes"... avec la promesse d’y revenir très bientôt !

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

A la marcairie du Frankenthal. Merci à l'aimable inconnue qui a bien voulu appuyer sur le déclencheur de l'appareil photo de Michel (à gauche)...

A la marcairie du Frankenthal. Merci à l'aimable inconnue qui a bien voulu appuyer sur le déclencheur de l'appareil photo de Michel (à gauche)...

 

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dominique 25/08/2019 23:50

Ca y est moi aussi je te reconnais même les cheveux dénoués......et je maintiens le beau garçon..!
Le cirque du Lac des Truites (ou du Forlet voire Forlein) ressemble à celui du Frankenthal... puisque tu parles d'autres "adresses" ; il devrait te plaire, mais une route caillouteuse y mène, celle des fermiers empruntée aussi par les visiteurs; cependant on peut y aller à pied par maints itinéraires; à la ferme-auberge en été quelques "touristes" venus en voiture mais essentiellement des randonneurs qui descendent du gazon du Faing (pour moi plus jamais, trop pentu et pas un arbre pour se retenir) ou viennent du lac vert, ou du col du Wettstein ou de Hautes huttes ...ou de bien plus loin. Autre bémol , la vingtaine de vaches ne sont pas des Vosgiennes mais des Montbéliardes qui remontent de leur lieu de pâturage pour la traite en fin de journée, accompagnées de la chanson de leurs sonnailles. ; et elles aussi ont leur caractère, celle qui double, celle qui ne laisse pas faire, les deux qui traînent loin derrière...etc. C'est un bonheur de les voir mais comme toi je pense chaque fois à leur destin; je me console en pensant qu'au moins elles auront eu la belle vie, contrairement aux pauvrettes des élevages industriels ; et puis j'y reviens le sort de leurs veaux mâles ...!!!

Jean-Louis 26/08/2019 07:14

Tu connais décidément parfaitement les lieux et, à travers tes commentaires, on sent que tu les aimes, ces Vosges ! Merci de partager avec nous ces souvenirs...

Simone 23/08/2019 22:06

merci pour cette belle balade !! J'adore les vosgiennes à la fenêtre !!

Simone 25/08/2019 21:17

Mais oui, là c’est bien toi ! Je me disais que tu ne pouvais avoir changé à ce point là !
Toujours le Jean Louis que j’ai connu...

Jean-Louis 24/08/2019 06:32

Voilà : photo ajoutée rien que pour toi ! Me reconnais-tu là ?

Nadège 23/08/2019 19:08

Belle série de balades superbement illustrées : je me suis régalée ! Merci pour ces "balades vosgiennes" à recommander aux adeptes de vacances ou de séjours proches et pourtant très dépaysants aussi !

Zoé 23/08/2019 17:16

Et moi aussi je vous remercie pour cette splendide découverte d'une région que je ne connais pas du tout.
Les paysages sont magnifiques et les endroits traversés tellement bien racontés que c'était beau et passionnant !

Jean-Louis 24/08/2019 06:41

Tout le plaisir a été pour moi, chère Zoé ! Mais, de savoir une publication appréciée est évidemment encore plus gratifiant ! Merci pour tes divers commentaires...

passiflore 23/08/2019 15:00

Ouhh la!la! que de souvenirs pour moi! Je connais ce sentier par coeur pour y avoir randonné souvent!
J'ai même campé au Frankenthal!
C'est une des plus belles randonnées vosgiennes mais très technique!
Bizz et belle journée

Jean-Louis 24/08/2019 06:44

Merci à vous : il est toujours agréable de rencontrer -même si ce n'est que virtuel- d'autres passionnés de ces lieux dont, personnellement, je ne me lasse guère ! Et, il y a encore tant à découvrir selon l'époque de l'année, la météo...

kimcat 23/08/2019 11:49

Quelle superbe et vivifiante randonnée !
Bien jolies vaches...
Bonne fin de semaine Jean-Louis

Jean-Louis 24/08/2019 06:47

Ah, les vaches vosgiennes ! Il est vrai qu'elles s'intègrent parfaitement au paysage ! Dommage qu'on ne puisse pas se contenter de les laisser brouter tranquillement... Peut-être un nouveau concept à inventer : des vaches uniquement vouées à l'entretien des chaumes sans la fin tragique que l'homme leur réserve...

dominique 23/08/2019 11:05

Grandiose récompense pour les courageux qui vont jusqu'au bout du Sentier des Roches !
Et quel bonheur de voir, outre les paysages préservés, de si près nos belles mouchetées. Merci Jean-Louis.

Jean-Louis 24/08/2019 06:51

En effet, la récompense était au bout du chemin : par les paysages traversés, les rencontres faites, l'amitié... Un bonheur qui n'a pas de prix et qu'il convient d'apprécier à sa juste valeur et de savourer !

Renaud 23/08/2019 10:02

Superbe lieu que ce Frankenthal que je fréquente aussi lors de mes escapades vosgiennes ! Votre compte-rendu est sympathique et les photos tout simplement superbes ! Merci à ce blog de faire ainsi découvrir nos chères Vosges.

Jean-Louis 24/08/2019 06:51

Merci à vous d'avoir fait un tour sur ces pages et d'apprécier le contenu de ce blog !

Jacky 23/08/2019 07:55

Cette marcairie semble bien sympathique. Merci du voyage.

Jean-Louis 24/08/2019 06:53

On a encore, paraît-il, quelques autres adresses du même genre à découvrir : foi de Michel ! Je m'en réjouis par avance...

Claire 23/08/2019 07:30

On continuerai volontiers la balade ! Merci pour ces bons moments partagés avec nous ainsi que les photos dont j'apprécie toujours beaucoup la qualité et le regard. Continuez à nous donner envie de découvrir ces lieux qui semblent encore relativement préservés et continuez aussi à nous faire rêver !

Jean-Louis 24/08/2019 06:56

Merci pour ces sympathiques appréciations qui encourage l'auteur à poursuivre son travail ! Bien sûr, il n'y a pas que les balades dans la vie et, très vite, le quotidien nous rattrape avec ses lots de catastrophes et de sujets graves... Il convient par conséquent d'apprécier encore davantage ces belles et vivifiantes "parenthèses" !

Aurelie 23/08/2019 07:18

Merci beaucoup Jean-Louis d’avoir partagé avec nous ce séjour itinérant dans les Vosges... j’ai vu à travers ton objectif beaucoup de beautés préservées, et rencontré des personnages attachants et dynamiques... et un grand bravo pour le kilométrage effectué !
Très belle journée et bises, mes oiseaux vosgiens !

Jean-Louis 24/08/2019 07:00

Merci à toi chère Aurélie qui, malgré un emploi du temps que je sais très chargé, prend quelques minutes par jour pour parcourir mes publications et, de surcroît, d'y laisser régulièrement un petit mot délicat et touchant !

Jean-Louis 23/08/2019 07:12

Celle ultime étape –et arrêt déjeuner- du Frankenthal a constitué une magnifique et authentique parenthèse ! Non accessible aux véhicules, l’auberge est néanmoins très fréquentée en cette période estivale et pas seulement à l’heure du déjeuner : aussi, tout au long de l’après-midi, Roseline et ses aides servent-elles de nombreux bols de soupe et autres planchettes de fromages du cru et salades composées… Pique-niquer dans un tel cadre est vraiment magique !