Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Centre culturel important avec, notamment, le château des ducs d’Anjou, construit au xiiie siècle, Angers se distingue à plus d’un titre ! Petite balade en images dans la préfecture du département du Maine-et-Loire : une belle découverte pour nous avec, cerise sur le gâteau, une chouette rencontre…

 

Vue sur Angers depuis le château des ducs d’Anjou. Photo : JLS (Cliquer pour agrandir)

Vue sur Angers depuis le château des ducs d’Anjou. Photo : JLS (Cliquer pour agrandir)

Le Jardin des Plantes

A vocation scientifique, ce parc était jadis utilisé par la faculté dont les cours étaient réputés ! De nombreux échanges avec d’autres jardins botaniques du monde entier ont considérablement enrichi la magnifique collection des lieux. Une tempête a malheureusement fait de gros dégâts en 1901 : suite à cela, le parc a été complètement réaménagé et son ouverture au public décidée…

Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)
Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)
Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)

Edouard André, paysagiste réputé du début du XXe siècle, a choisi de créer un parc à l’anglaise avec un petit ruisseau en cascade, des sentiers sinueux et des statues, qui lui confèrent une atmosphère romantique et sereine, contrepoint à l’agitation de la ville. Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)

La Place du Ralliement

Cette place piétonne d’Angers est considérée par de nombreux angevins comme le cœur historique de la ville. C’est un lieu chargé d’histoire, situé en plein centre-ville. Son histoire remonte à quelques siècles. Peu après la Révolution Française, cet endroit qui comportait de très beaux immeubles fut totalement détruit. Il devient alors un lieu privilégié de ralliement des révolutionnaires. C’est à cette époque que la place est baptisée « Place du Ralliement »…

Cette place est un des lieux incontournables du centre-ville d’Angers. Réputé pour son dynamisme, cet endroit est parmi les plus vivants du centre-ville… Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Cette place est un des lieux incontournables du centre-ville d’Angers. Réputé pour son dynamisme, cet endroit est parmi les plus vivants du centre-ville… Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)

Cette place est un des lieux incontournables du centre-ville d’Angers. Réputé pour son dynamisme, cet endroit est parmi les plus vivants du centre-ville… Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)

Le Musée des Beaux-Arts

Situé dans un ancien hôtel particulier, le Musée des Beaux-Arts d’Angers fait partie du complexe Toussaint qui comprend le jardin des beaux-arts, la galerie David d’Angers et la bibliothèque municipale.

Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)

Le château des ducs d’Anjou

Monument emblématique, le château d’Angers est bien plus qu’un simple château : associé à la puissante dynastie des comtes d’Anjou, cette imposante forteresse réputée imprenable, a plus de mille ans d’histoire derrière elle !

Nous avons terminé la visite par un des éléments phare du château : la tenture de l’Apocalypse qui est exposée dans une galerie construite spécialement pour elle dans les années 80. Cette tapisserie monumentale dont il subsiste une centaine de mètres actuellement, est un véritable chef-d’œuvre commandée en 1375 par le duc Louis Ier d’Anjou et qui nécessita 7 années de travaux minutieux…

Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…
Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…
Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…
Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…
Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…
Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…
Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…Angers, capitale historique et place forte de l’Anjou…
Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquer pour agrandir)

Enfin et fait de très grande importance pour nous : à l’occasion de notre venue à Angers, nous avons rencontré une autre blogueuse dont vous êtes nombreux à connaître la signature ! Il s’agit de Zoé, qui n’est autre que la très officielle porte-parole de Zaza et Lulu, et qui laisse régulièrement des commentaires de grande qualité et justesse sur Nature d’Ici et d’Ailleurs ! Cette rencontre -bien trop courte, hélas- fut un intense moment d’émotions partagées puisque nous défendons de nombreuses causes communes ce qui, évidemment, rapproche considérablement… Alors, pas de doute : nous nous reverrons... Ici ou Ailleurs !

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

Publié dans Balades, Coup de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dominique 29/06/2019 18:55

En lisant cette rencontre entre Zoé et vous j'ai bien sûr pensé à la nôtre cher Jean-Louis, après des années de correspondance se rencontrer enfin a été un bonheur mais comme je suis déjà longue dans mes commentaires j'ai renoncé à faire le parallèle
Hélas le froid était si intense ce jour-là à Amiens qu'il nous a contraints à abréger la visite, je pense que Michèle s'en souvient, c'est elle qui a eu le plus froid...
Mais vous reviendrez...pas par une chaleur comme celle d'aujourd'hui car là c'est moi qui resterais cloîtrée; il faudrait faire ça à la demi saison automne ou printemps.....
Puis nous avons découvert votre domaine consacré à la biodiversité, avons été accueilli comme des princes, ça a été une autre forme de grande joie!
Les pavés d' Angers c'est une élève originaire de cette ville qui m'en avait rapporté revenant d'un séjour chez ses grands- parents; c'est la seule fois que j'en ai dégusté mais tu vois je m'en souviens alors il faudra que Michèle et toi fassiez connaissance avec cette friandise en chocolat; je sais que l' Alsace est riche en gastronomie et douceurs mais il y en a aussi ailleurs; à Amiens ce sont les tuiles en chocolat et les macarons très différents du macaron dit "parisien" ; je ne sais plus si je vous ai permis d'y goûter; le plus gros producteur et vendeur ici est la boutique Trogneux ...famille de Mme Macron mais d'autres confiseurs moins connus en produisent et c'est eux que nous privilégions.
Ben voilà: encore trop longue et capable de transformer un blog nature en blog gastronomique, aïe aïe aïe !!!

Jean-Louis 30/06/2019 05:34

Chère Dominique, difficile aujourd'hui d'imaginer le contraste glacial qui régnait en effet ce jour-là à Amiens : nous vivons décidemment des temps bien perturbés… et dire que certains nient encore les effets sur le climat de notre inconséquence ! Espérons que nous trouverons "le" bon moment pour poursuivre cette visite entamée ensemble : après tout, nous avons la vie devant nous …
Va donc pour les macarons d’Amiens mais, tu as raison : autant privilégier de petits artisans qui en ont bien besoin ! En attendant, poursuivons nos échanges, toujours très intéressants, ici même ! Bon dimanche en espérant que tu puisses trouver une fraîcheur qui restera sans doute encore bien relative !

kimcat 29/06/2019 17:42

Merci pour cette belle visite à Angers.
Quelle chance d'avoir pu rencontrer Zoé ! C'est toujours émouvant de se voir entre 4 yeux, quand on s'apprécie sur la blogosphère. Quel bonheur ces moments passés ensemble ! J'en ai vécu une petite quarantaine... Le virtuel a du bon... Je confirme ! Et je n'ai jamais été déçue d'avoir rencontré des personnes appréciées sur le net... Quand cela se réalise, c'est formidable.
Bonne soirée Jean-Louis

Jean-Louis 29/06/2019 18:27

Je ne peux que confirmer chère Kimcat : bien sûr, nous sommes loin de ta quarantaine de rencontres mais, celles qui ont eu lieu se sont effectivement avérées de "grands et émouvants" moments ! Y'a pas à dire, le virtuel c'est bien mais le réel c'est encore mieux !

dominique 29/06/2019 13:54

Magnifiques photos qui donnent envie de voir Angers et profiter de sa douceur, tout comme tes autres séjours, les Mille étangs, le Pays d' Auge etc; hélas ce n'est pas pour maintenant, priorité à mon très vieux chien que tu connais, l'épagneul anti chasse , mon fils spirituel que je ne veux plus confier même à mes enfants...............Alors pour compenser , un peu d'Histoire "de comptoir" découverte dans les romans historiques, le château est connu aussi comme celui de Yolande d'Aragon, mère du célèbre roi René; on dit que c'est elle qui aurait profité de l'enthousiasme fervent de Jeanne d' Arc pour la pousser en sous-main et la faire armer pour faire couronner le futur Charles VII qui n'était autre que son gendre; il a d'ailleurs bien récompensé "la Pucelle" en la laissant vendre aux Anglais etc...
Je suis sûre qu'il y a de vrais calés en Histoire qui fréquentent ce blog, ils pourront confirmer ou infirmer; mais la spécialité gourmande "les pavés d' Angers" j'affirme sans aucun doute que c'est délicieux; j'espère que Michèle et toi les avez goûtés !....

Jean-Louis 29/06/2019 18:24

Ce n'est pas moi qui va te contredire pour ce qui est de l'histoire de la belle ville d'Angers et puis d'ailleurs, qu'importe s'il s'agit de faits avérés ou de "légendes", l'important n'est pas là mais bel et bien dans le ressenti de chacun !
Tu vas être déçue chère Dominique : nous n'avons pas goûté ces fameux "pavés d'Angers" : il fallait bien laisser quelque chose pour la prochaine fois !
Cela me fait penser à une visite inachevée mais du vieil Amiens cette fois : il faudra bien, là aussi, qu'on poursuive n'est-ce pas ?

Zoé 29/06/2019 12:31

Que de jolies photos sur ma belle ville ! J'aime tout ici ! Et que ce soit les bords de Maine ou les bords de Loire , plein d'endroits magnifiques pour se "ressourcer" comme dit Véronique . C'est aussi une ville très dynamique culturellement .
Rencontre -gros coup de coeur- oui, trop courte hélas . C'est un moment très fort quand les affinités "virtuelles" se concrétisent et se font riches d'amitié réelle! Nous nous reverrons , c'est sûr!

Jean-Louis 29/06/2019 18:16

"Gros coup de cœur" que Michèle et moi partageons assurément ! Oui, c'est dit : nous nous reverrons !

domi 29/06/2019 11:40

forcément Ici et Ailleurs qui ne nous éloigne pas Jean-Louis
Bon reportage sur une ville que j'aimerais connaître

Jean-Louis 29/06/2019 18:15

Il y a tant de découvertes et de visites à faire qu'il est bien difficile de sélectionner une destination ! Aussi, laissons-nous faire le "hasard" qui, finalement, fait très bien les choses !

Veronique 29/06/2019 09:38

Je vois que vous avez découvert la belle ville de mon adolescence ! Ce fût difficile pour moi de la quitter pour Paris!!!
Angers, c’est la douceur de vivre...
Il y a un coin où j’aimais me ressourcer: La pointe de Bouchemaine, la Maine s’y jette dans la Loire.

Jean-Louis 29/06/2019 18:12

Oui Véronique, nous avons cheminé sur tes pas en quelque sorte ! Nos guides ne nous ont pas emmené jusqu'à ton coin favori : ce sera peut-être pour une prochaine fois ?

Jacky 29/06/2019 08:02

Chouette reportage. Bonjour à Zoé.

Jean-Louis 29/06/2019 18:11

Merci à toi Jacky : d'autres "chouettes" reportages sont encore en gestation, sur d'autres balades et visites et, bien sûr, sur des rencontres... A suivre donc !