Miroir, mon beau miroir…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Ce n’est pas l’histoire de Blanche Neige que je vais vous conter mais celle d’un autre "miroir", celui des chevreuils ! Lorsque le photographe l’aperçoit c’est que, pas de doute, il a été repéré : la fuite de l’animal dans le viseur est alors généralement imminente…

Miroir déployé, chevrette inquiète… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Miroir déployé, chevrette inquiète… Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Le miroir des chevreuils est cette partie de poils érectiles se trouvant sur leur fessier. A la moindre alerte –un bruit, une odeur suspecte…- ces poils se hérissent en un quart de seconde, doublant quasiment de surface : ce signal visuel attire instantanément l’attention de l’ensemble des membres du groupes qui, ainsi alertés d’un danger potentiel, se tiennent aussitôt prêts pour la fuite si la menace se confirme…

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Sur le pelage foncé d’hiver, la tache claire du miroir apparaît beaucoup plus distincte qu’en été. En cas de danger, les poils se hérissent augmentant à la fois la taille du miroir et le contraste de couleur. Ce signal optique accompagné vraisemblablement d’une odeur particulière, transmet l’alerte au groupe et contribue sans doute à maintenir une certaine cohésion dans la fuite. Le rôle du miroir semble moins important à la belle saison ce qui s’explique aisément : les animaux vivent moins en harde et la végétation plus abondante diminue la visibilité. L’inquiétude se manifeste alors davantage par l’aboiement caractéristique des chevreuils…

Miroir peu ou pas visible : tout va bien ! Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Miroir peu ou pas visible : tout va bien ! Photo : JLS (Cliquez pour agrandir)

Miroir, mon beau miroir…

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

 

 

"Se mettre au vert, c’est une façon de nous immerger dans un environnement le plus en phase avec notre sensibilité et notre confort physiologique. La verdure nous apaise…" Bernard Pierré

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dominique 06/04/2019 21:33

Moi aussi j'ai appris , tout en admirant ces photos de très jolies personnes

kimcat 04/04/2019 15:44

J'ai appris quelque chose aujourd'hui !!
Bon après-midi

Chantal33300 04/04/2019 14:20

Bonjour. Me voilà revenue de mon séjour. Cet article est intéressant. Je ne savais pas. Et bien voilà ! Maintenant, je sais. Bises et bon apres midi

osswald pierre 04/04/2019 13:10

Enfin un article d'un érotisme torride tôt le matin sur ce blog. Merci à J.Louis pour cette ligne éditoriale nouvelle un peu osée, mais d'un goût très sûr. C'est rafraîchissant. Cela dit les culs blancs c'est très bien, les culs de négresses c'est très bien aussi. Je signale cependant aux obsédés qu'il s'agit de la graine du palmier "Lodoicea Maldivicea". Ne nous égarons pas.

domi 04/04/2019 12:29

Merci pour les précisions, je connaissais l'expression mais point le rôle du miroir, tu en donnes un joli reflet

Zoé 04/04/2019 10:10

Comme quoi montrer son cul... blanc peut être très utile!
Belle journée !

Jacky 04/04/2019 08:22

Article intéressant. Abonné à la hulotte, j'avais oublié cette particularité. La matinée n'est pas pluvieuse, mais neigeuse.

Richard 04/04/2019 07:07

Information intéressante et belles photos à l'appui : nous n'avons plus d'excuses et ne pouvons plus ignorer désormais la signification de ces "culs blancs" !

Claire 04/04/2019 06:25

Comme Aurélie : j'ai encore appris quelque chose et je vous en remercie ! Ce blog réserve décidément de bien belles découvertes et nous informe très utilement ! Bravo à vous.

Jean-Louis 04/04/2019 06:42

Merci à vous Claire ! Je constate que "les filles" sont très matinales ! Seraient-elles plus besogneuses que leurs pairs masculins ? En tous cas, c'est très agréable de recevoir ce genre de messages avant même le lever du jour !
Bonne journée à vous.

Aurélie 04/04/2019 05:16

Ah tiens...
Eh bien tu vois, je pensais que cette « touffe » blanche était systématique... j’ignorais que c’était un marqueur d’alerte...
Comme disait l’autre « tu mourras moins bête. Mais tu mourras quand même ! » ????
Belle journée pluvieuse à vous !

Jean-Louis 04/04/2019 09:50

Content, chère Aurélie, de t'avoir appris quelque chose en ce matin : tu regarderas désormais, j'en suis sûr, les "culs blancs" (que je sais présents près de la ferme) d'un tout autre œil et je m'en réjouis !
Si la pluie et la grisaille gênent évidemment mes sorties "photo" quotidiennes, cette eau est tellement nécessaire pour la nature -ce n'est pas toi qui va me contredire...- que je prends volontiers mon mal en patience ! Belle journée malgré tout donc auprès de tes "filles"...