Le héron et la tortue… de Floride !

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Ce pourrait être une nouvelle fable de l’illustre Jean de La Fontaine qui savait si bien manier les mots et les vers pour nous faire apprécier la portée de ses morales mais, ce n’est qu’une banale histoire de proie et de prédateur où, en l’occurrence, le second peine tout de même un peu à avaler la première…

 

Le Héron au long bec emmanché d’un long cou… Photo : Gill et François Steimer (Cliquez pour agrandir)

Le Héron au long bec emmanché d’un long cou… Photo : Gill et François Steimer (Cliquez pour agrandir)

La scène observée et photographiée en Floride par Gill et François, nos deux amis, est assez impressionnante et, jusqu’à la fin, on se dit que non, le héron n’arrivera pas au bout de cet en-cas qui ne doit tout de même pas être facile à digérer ! En définitive, l’échassier gagne la partie, certes non sans mal, ce qui prouve que Héron et Tortue ne cherchent pas forcément l’équilibre mais, que l’un comme l’autre, essaie simplement de survivre… La nature n’est vraiment pas tendre mais ça, on le savait déjà !

Le héron et la tortue… de Floride !
Le héron et la tortue… de Floride !Le héron et la tortue… de Floride !
Le héron et la tortue… de Floride !Le héron et la tortue… de Floride !
Le héron et la tortue… de Floride !Le héron et la tortue… de Floride !
Le héron et la tortue… de Floride !Le héron et la tortue… de Floride !
Le héron et la tortue… de Floride !Le héron et la tortue… de Floride !
Photos : Gill et François Steimer (Cliquez pour agrandir)Photos : Gill et François Steimer (Cliquez pour agrandir)
Photos : Gill et François Steimer (Cliquez pour agrandir)Photos : Gill et François Steimer (Cliquez pour agrandir)
Photos : Gill et François Steimer (Cliquez pour agrandir)Photos : Gill et François Steimer (Cliquez pour agrandir)

Photos : Gill et François Steimer (Cliquez pour agrandir)

 

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chantal33300 03/02/2019 15:42

pauvre betes. C'est cruel, mais on n'y peut rien. Il faut survivre

Nadia 03/02/2019 09:45

Bonjour Jean Louis
Oui ces images sont dures mais c'est la loi de la nature. L'animal tue pour vivre ou survivre. L'humain et en particulier les braconniers et les chasseurs tuent pour le plaisir. Dans la nature on a jamais recensé des tueurs en série animaux. Pour les bipèdes que nous sommes les tueurs en série sont bel et bien présent. Toujours aussi instructif ce blog. Merci
Quant à nous nous préparons pour notre séjour en Laponie . Nous enverrons des photos des paysages et de la faune et flore locale.

JC 02/02/2019 19:57

Nous aussi avons pratiqué la chasse nécessaire pour survivre. Et comme nous étions tout de même assez faibles, nous avons essayé d’équilibrer avec des outils. Et puis un jour tout s’est déréglé et nous avons industrialisé l’abattage et le jeu a dépassé les bornes. Pourtant de plus en plus de pêcheurs remettent les poissons pêchés en étang et l’activité ludique redevient acceptable !

Zoé 02/02/2019 14:22

Là c'est une question de survie , les humains , eux, ont plein d'autres alternatives d'alimentation . Et puis, il n'y a pas de lobby agro alimentaire chez les animaux , pas d'élevage industriels , pas de cupidité non plus, pas de spectacles de mort où sont conviés leurs semblables .
Pauvre tortue quand même !

domi 02/02/2019 10:59

belle séquence et brûlures d'estomac en vue ?

Jacky 02/02/2019 08:34

Impressionnant. Le héron possède un sacré estomac.

Gaby 02/02/2019 06:35

Images en effet très impressionnantes : la prédation ne fait effectivement pas dans la dentelle mais, et vous faites bien de le souligner, nous sommes bien loin là des actes de maltraitance et de barbaries perpétrés par le prédateur humains qui est tout de même un des seuls animaux à tuer juste pour son plaisir ! Merci pour ce blog qui nous le rappelle souvent.

Jean-Louis 02/02/2019 06:28

Photos une fois encore très impressionnantes qui risquent fort de heurter Nadia, lectrice et fidèle de ce blog mais aussi grande amie des animaux en général et des tortues en particulier ! La nature, je le répète, n’est pas douce et la prédation se passe rarement dans la délicatesse : pour ces animaux, il n’est pas question de se faire des amabilités ou des gentillesses ! Il s’agit juste de manger pour vivre ! Le gaspillage est rare et fini toujours par profiter à quelqu’un : rien à voir avec ce que nous autres humains tuons par simple plaisir ou gâchons quotidiennement…
Merci encore à Gill et François pour cet étonnant reportage et pour leur fidèle amitié !