Vous trouvez un oiseau blessé: que faire ?

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Vous avez découvert un oiseau qui vous semble en mauvaise posture dans votre jardin, sur votre balcon, sur la voie publique. Voici quelques conseils pour lui venir en aide et ne pas commettre d’impair !

Mésange bleue. Photo : JLS

Mésange bleue. Photo : JLS

• L’oiseau est-il vraiment blessé ?

Avant d’intervenir, assurez-vous que l'animal est vraiment blessé (aile pendante, traces de sang, difficulté à tenir sur ses pattes..). Un oisillon au sol n’est pas forcément en difficulté : s’il sautille, qu’il a encore un peu de duvet, c’est le signe que son envol est pour bientôt. C’est le cas de la chouette hulotte qui passe 2 à 3 semaines au sol après avoir quitté le nid mais ses parents continuent de la nourrir. 

• Les bons gestes 

Si, en revanche, vous êtes persuadé que l’oiseau est en réelle difficulté, capturez-le avec prudence et délicatesse à l’aide d’un tissu épais (serviette éponge, vêtement…). L’obscurité va le calmer. S’il s’agit d’un petit oiseau (moineau, mésange...), prenez-le d’une seule main en lui plaquant les ailes contre le corps et maintenez-le dans le creux de votre main tout en veillant à ne pas trop le serrer pour éviter de l’étouffer. Important : ne mettez pas d’élastique ou de ruban adhésif autour de son bec !

Si c'est un rapace, attention aux serres ! Enfilez des gants épais puis saisissez les pattes dans une main et plaquez ses ailes avec l’autre main : n’oubliez pas que ce sont des oiseaux protégés et qu’il est donc, en principe, interdit de les transporter (1) ! Il faut donc impérativement prévenir un centre de soins (GORNA, LPO, UFCS…) qui vous indiquera la marche à suivre !

Une fois capturé, maintenez l'oiseau au calme dans une pièce tempérée et limitez les visites et dérangements inutiles. Installez-le dans un carton qui vous servira à le transporter vers un centre LPO (05 46 82 12 34), un centre de sauvegarde affiliés UFCS ou chez un vétérinaire selon les indications que vous aurez reçu.

Pour le carton, optez si possible pour un modèle adapté à la taille de l’oiseau. Dans un carton trop grand, il sera balloté. Mettez du journal au fond et percez quelques trous pour qu’il ait de l’air. Collez une feuille sur la boîte et inscrivez "oiseau vivant" sans oublier d'indiquer le lieu et la date de la découverte de l'oiseau…

Important : N’essayez pas de lui donner ni à manger ni à boire sans avoir demandé préalablement conseil à un soigneur. En pensant bien faire, vous risqueriez d’une part de lui donner une alimentation inappropriée et, selon la pathologie, lui faire plus de mal que de bien en l’alimentant de force…

 

  1. Le transport d’animaux sauvages ne peut normalement se faire sans autorisation ou sans avoir préalablement prévenu les autorités compétentes (ONCFS, gendarmerie) de votre déplacement. Toutefois, en cas d’urgence et à titre conservatoire (si la survie de l’animal est menacée), le transport d’un animal sauvage est toléré vers un centre de soins agréé ou un vétérinaire. Il est indispensable de prévenir le centre de soins qui pourra attester de votre bonne foi lors d’un éventuel contrôle. Le trajet doit impérativement être effectué dans les plus brefs délais et par l’itinéraire le plus court.
Alouette-des-champs. Photo : GORNA

Alouette-des-champs. Photo : GORNA

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Publié dans Animaux, Centre de soins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

morisset 10/11/2020 08:14

bonjour j ai recuperais une tourterelle blesse qui s est fait attaque par des pies elle a une aile casse j ai soignee toutes c es autres blessures mais je c est pas ou je dois l amener

Jean-Louis 10/11/2020 18:16

En allant sur ce site ( https://www.hegalaldia.org/liste-des-centres-de-soins-pour-animaux-sauvages-en-france/ ) vous devriez trouver un centre dans votre région.

Fred 07/05/2020 19:31

Bonjour, mon chat m'a ramené un oiseau encore petit apparemment (mais pas un oisillon) qui semble surtout choqué!!!! (en fait je n'en sais rien, je me place en tant qu'humain). Mais il ne peut pas voler ou en tout cas très mal mais ne présente pas de blessure... Je ne sais pas quoi faire. Le mettre assez haut dans ma vigne, impossible à atteindre par mon chat? Le garder à l'intérieur (mais alors, je pense qu'il y a peu de chance que je sache m'en occuper?

Jean-Louis 08/05/2020 05:52

C'est un cas malheureusement classique ! Hélas, avec le confinement, il n'est pas facile de se rendre dans le centre de soins le plus proche : prendre contact avec une telle structure est en effet la première chose à faire... Ma réponse tardive ne vous aidera sans doute pas beaucoup... Toutes les réponses quant aux "bons gestes" à adopter sont dans le présent article

kimcat 15/06/2018 14:47

Merci pour ces conseils
Bonne fin de semaine

domi 13/06/2018 09:13

du bon sens, mais ces conseils sont précieux

l'Univers d'Erika 13/06/2018 07:57

Merci pour les conseils.
J'ai la chance d'habiter et de côtoyer régulièrement les personnes de la LPO.
Jamais eu besoin de leur amener un animal et c'est tant mieux...
Le centre de sauvegarde est situé à Dolus sur l'Ile D’Oléron et plusieurs sites d'accueil LPO peuvent prendre le relais en Charente maritime (Rochefort, La Rochelle, Les Portes en Ré, Saintes...).
https://charente-maritime.lpo.fr/agir-avec-la-lpo/oiseaux-blesses/article/reseau-oiseaux-blesses
Bonne journée

Streb 13/06/2018 06:33

Vous connaissez les avantages de l’existance des services d’urgence hospitaliers pour humains. Pensons aux autres.