Les révoltés du compteur Linky : enquête du magazine Envoyé Spécial.

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Un reportage d'Alice Gauvin, James de Caupenne et Sébastien Séga, qui devrait intéresser pas mal de monde sur France 2 : Les révoltés du compteur Linky.

 

 

C’est l’histoire d’un simple compteur électrique qui met le feu aux poudres. Des milliers de français refusent catégoriquement l’arrivée de ce nouveau compteur dans leur foyer, d’autres affirment vivre un enfer depuis son installation.

 

Chez Jean-Daniel et Laurence, impossible d’utiliser en même temps deux appareils ménagers sans tout faire disjoncter ! Delphine a vu le montant de ses factures d’électricité exploser sans raison, un comble pour cet appareil censé l’aider à faire des économies d’énergie. Quant à Denise, elle a carrément été agressée par un technicien qui voulait le lui poser de force !

Tous craignent surtout que cet appareil intelligent ne collecte toutes leurs données personnelles : Linky serait-il un espion dans la maison ? A quoi sert vraiment ce drôle de compteur ?

 

Enquête diffusée dans Envoyé spécial, magazine présenté par Elise Lucet. Date prévue : jeudi 14 juin, en première partie de soirée.

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !

 

Publié dans Linky

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

domi 13/06/2018 18:28

Intéressant et bien le comm de Manou

manou 13/06/2018 09:00

A voir bien sûr...jeudi, mais j'ai entendu dire aussi que ceux qui l'ont installé n'ont pas eu d'appareils endommagés par la foudre lors des derniers orages alors que leurs voisins en ont eu plusieurs (box, ordi, TV...) à méditer donc si cet appareil hypersensible disjoncte avant, car chez nous, en campagne, chaque année on a un problème lors d'un orage et ça finit par nous coûter très cher...Se méfier donc des on-dit, j'ai besoin de preuves