Données personnelles du compteur Linky : la Cnil met en demeure Direct énergie

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Le consentement demandé aux clients pour la collecte de leurs données de consommation toutes les demi-heures n’est pas "libre, éclairé et spécifique", estime la Cnil, l’autorité chargée de protéger la vie privée dans les traitements informatiques.

Données personnelles: la Cnil met en demeure Direct Energie au sujet du compteur Linky.

Direct Énergie a trois mois pour se mettre en conformité et revoir sa procédure de demande de consentement, faute de quoi l’entreprise pourra encourir une sanction pécuniaire pouvant aller jusqu’à 3 millions d’euros. Plusieurs centaines de milliers de clients sont concernés par ces consentements obtenus de façon non régulière, d’où le caractère public donné à cette mise en demeure, a précisé la Cnil.

Concrètement, la Cnil reproche à Direct Énergie de demander simultanément à ses clients leur consentement sur deux points, la mise en service de Linky et la collecte des données de consommation horaires. Or la mise en service de Linky n’est pas en réalité du ressort de Direct Énergie, mais du gestionnaire du réseau de distribution Enedis, souligne la Cnil.

Le client "a donc l’impression, erronée, qu’il choisit d’activer le compteur, alors qu’il ne consent en réalité qu’à la collecte de ses données de consommation". De plus Direct Énergie affirme que cette collecte doit permettre une facturation au plus juste, alors que la société ne propose pas en réalité d’offre basée sur la consommation horaire, relève l’autorité administrative.

Les compteurs numériques connectés Linky, dont sept millions d’exemplaires ont déjà été installés, sont contestés dans environ 300 villes et communes, notamment à l’initiative d’écologistes qui dénoncent une possible violation des données personnelles.

Environ 35 millions de compteurs Linky doivent à terme équiper les foyers français. La Cnil (Commission nationale informatique et libertés) en a profité pour rappeler les règles qui doivent s'appliquer à propos du compteur Linky…

Le Progrès (27 mars 2018)

 

Si vous avez apprécié cette publication,

partagez-là avec vos amis et connaissances !

Si vous souhaitez être informé dès la parution d’un nouvel article,

Abonnez-vous !

C’est simple et, naturellement, gratuit !   J.L.S.

 

Publié dans Linky

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gomez Victoria - Lynn 28/03/2018 19:23

coucou le compteur est déjà installé chez nous, mais nous sommes locataires, nous ne pouvons pas refuser ce compteur

Jean-Louis 28/03/2018 06:49

Suite du feuilleton Linky aux multiples rebondissements…

Petit rappel : en tapant www.linkysition.fr, les intéressés trouveront plein de renseignements utiles dont :
- Une lettre à ENEDIS
- Une lettre au MAIRE
- Deux étiquettes à coller sur sa boite à lettre ou sur le casier du compteur
- Un exemplaire de pétition à faire circuler

Autre site à consulter impérativement : http://refus.linky.gazpar.free.fr

Par ailleurs, pour les personnes de la région (Sarrebourg) : une réunion d’information aura lieu ce vendredi 30 mars au Centre-Socio-Culturel (de Sarrebourg donc) à 20h.

Jacky 28/03/2018 08:32

Merci pour toutes ces infos. Je viens juste d'écouter des commentaires à ce sujet à la radio.