Un chasseur de 74 ans tué accidentellement lors d'une battue à Châtillon-en-Diois

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Ce dimanche matin dans la Drôme, un chasseur de 74 ans est mort. Il a été touché par une balle d'un autre chasseur lors d'une battue aux sangliers à Chatillon-en-Diois.

L'accident s'est produit ce matin sur la commune de Châtillon-en-Diois © Radio France - Victor Vassseur

Les circonstances sont encore floues. Un chasseur de 74 ans, originaire de Die, a été tué ce dimanche à 9h30, victime d'une balle de l'un de ses compagnons de battue. Un médecin est rapidement arrivé sur place, avec un hélicoptère. L'accident s'est produit dans une zone montagneuse à Châtillon-en-Diois.

Le chasseur placé en garde à vue

Le tireur a été placé en garde à vue dimanche matin. Il a 65 ans et vit à Saint-Roman dans le Diois. Il doit être poursuivi pour homicide involontaire. Une autopsie du corps sera menée. On ne sait pas encore si les chasseurs ont consommé de l'alcool avant de prendre leurs armes. Les résultats des dépistages sont attendus en début de semaine.

Il n'y avait pas eu d'accident de chasse mortel depuis plus deux ans en Drôme. Le dernier, c'était en 2015 à Montreal-les-Sources, près de Nyons.

Victor Vasseur/France Bleu Drôme-Ardèche  (29 octobre 2017)

____________________________________________________________________

Il décède après avoir été chargé par un sanglier

Hier matin, Guy Leyendecker, originaire de Brouderdorff, est mort dans la forêt de Metting après avoir été chargé par un sanglier. Les secours, arrivés rapidement sur place, n’ont pas pu le réanimer.

Les chiens des promeneurs seraient entrés dans un bosquet, d’où a émergé le sanglier qui a foncé sur les deux hommes. Photo archives DR

La balade a viré au drame. Hier matin, aux alentours de 10h, Guy Leyendecker et un ami se baladaient sur leur lot de chasse, situé dans la forêt de Metting. Deux chiens les accompagnaient pour la promenade sans qu’il ne soit question de chasser.

D’après les premières informations recueillies, les chiens seraient entrés dans un bosquet, suivis par l’un des deux promeneurs. Un sanglier est alors sorti du taillis, fonçant sur eux.

La fuite face à l’homme

L’un des promeneurs a réussi à l’esquiver. Mais Guy Leyendecker, âgé de 67 ans et domicilié à Brouderdorff, s’est fait charger et a été blessé à la jambe. Il aurait ensuite été victime d’un malaise cardiaque.

Les sapeurs-pompiers de Phalsbourg, ainsi que le Smur (service mobile d’urgence et de réanimation) de Saverne sont rapidement intervenus sur place. Malgré les efforts des services de secours, le sexagénaire n’a pu être réanimé.

La brigade de gendarmerie de Phalsbourg, présente sur les lieux, a procédé aux premières constatations. Le maire de la commune de Metting, Norbert Hemmerter, était également présent sur les lieux.

Ce type d’accident reste rarissime. « La première réaction du sanglier face à l’homme reste la fuite », explique Thierry Jung, administrateur des chasseurs de grand gibier de la Moselle. « Il peut être agressif s’il est blessé, ou si une laie veut protéger ses petits. » L’animal n’ayant pas été capturé, le mystère sur les raisons de son agressivité reste entier.

DNA (30 octobre 2017)

Publié dans Chasse

Commenter cet article

Violaine 31/10/2017 12:26

Ah, décidément, c'est dangereux les sangliers !

Jean-Louis 31/10/2017 12:28

Eh oui : si le gibier se rebiffe maintenant, ou va-ton ?

Julien 31/10/2017 12:07

Rigolo... Non pas les accidents (quoique !) mais les états d'âme du dénommé Bébert ! Au moins, malgré la gravité des faits, aurez-vous réussi à me faire sourire !
Merci à vous !

Amandine Schwartz 30/10/2017 20:20

Pas un week-end sans accident de chasse !
Trop forts les mecs : continuez !

Stef 30/10/2017 12:39

Eh ! Eh! Sacré Bébert ! Il aurait dit qu'à force de tirer la chasse, les chasseurs vont avoir du plomb dans l'aile...

Rodolphe 30/10/2017 12:17

Même capturé, je suis persuadé que l'animal aurait gardé le silence !

Jean-Louis 30/10/2017 12:12

- Salut Bébert, ça va ?
- Bof, comme un lundi !
- Ah bon ? Qu’est-ce qui se passe ?
- Ben, quand même moins deux ce matin !
- Tu veux dire -2° ?
- Heu… Oui, aussi !

Michel 31/10/2017 16:41

Il parait qu il va faire de plus en plus froid...!