Le Hohneck

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Jouissant toujours de l’hébergement de notre aimable hôte Michel, nous en profitons pour faire une randonnée dans les alentours de Stosswihr ! Notre choix s’est arrêté sur le massif du Hohneck où nous avons décidé de nous rendre en partant de la station du Gaschney (993 m).

Le Hohneck
Le HohneckLe Hohneck
Le HohneckLe Hohneck

Départ à proximité de la ferme-auberge que les vaches quittent pour rejoindre les pâturages alentours ! Nous prenons la direction du Lac du Schiessrothried que nous rejoignons après une ½ heure de marche tranquille… Arrivés au lac, le décor est somptueux : la vue depuis la digue est magnifique. Le lac est enchâssé dans un vallon encaissé, façonné par les glaciers…

Le Hohneck
Le HohneckLe Hohneck
Le HohneckLe Hohneck
Le HohneckLe Hohneck
Le lac du Schiessrothried se situe à 930 mètres d'altitude entre les Spitzekoepfe et le pied du Hohneck. Sa superficie est de 5,6 ha.Le lac du Schiessrothried se situe à 930 mètres d'altitude entre les Spitzekoepfe et le pied du Hohneck. Sa superficie est de 5,6 ha.
Le lac du Schiessrothried se situe à 930 mètres d'altitude entre les Spitzekoepfe et le pied du Hohneck. Sa superficie est de 5,6 ha.Le lac du Schiessrothried se situe à 930 mètres d'altitude entre les Spitzekoepfe et le pied du Hohneck. Sa superficie est de 5,6 ha.
Le lac du Schiessrothried se situe à 930 mètres d'altitude entre les Spitzekoepfe et le pied du Hohneck. Sa superficie est de 5,6 ha.Le lac du Schiessrothried se situe à 930 mètres d'altitude entre les Spitzekoepfe et le pied du Hohneck. Sa superficie est de 5,6 ha.

Le lac du Schiessrothried se situe à 930 mètres d'altitude entre les Spitzekoepfe et le pied du Hohneck. Sa superficie est de 5,6 ha.

Du lac, nous empruntons un sentier qui mène au Hohneck en passant d’abord par la forêt puis à travers un impressionnant chaos d’éboulis formé par les glaciers à l’aube du quaternaire. On gagne ensuite les crêtes par le magnifique vallon du Wormspel. Le sentier, pentu et assez difficile, longe la base de l'arrête des Spitzköpfe dont le parcours reste réservé aux alpinistes. En face se dresse l'impressionnante face sud du Hohneck, striée de couloirs séparés par des éperons rocheux.

Le Hohneck
Le HohneckLe Hohneck
Le HohneckLe Hohneck
Le HohneckLe Hohneck
Le Hohneck
Le HohneckLe Hohneck

Du sommet du Hohneck, la vue est exceptionnelle et porte jusqu'aux alpes suisses par beau temps.

Au sommet nous attendait un couple de Rougequeues noirs...
Au sommet nous attendait un couple de Rougequeues noirs... Au sommet nous attendait un couple de Rougequeues noirs...
Au sommet nous attendait un couple de Rougequeues noirs... Au sommet nous attendait un couple de Rougequeues noirs...
Au sommet nous attendait un couple de Rougequeues noirs... Au sommet nous attendait un couple de Rougequeues noirs...

Au sommet nous attendait un couple de Rougequeues noirs...

Le Hohneck
Le HohneckLe Hohneck
Le HohneckLe Hohneck

Le Hohneck, troisième sommet du massif des Vosges avec 1 363 mètres d'altitude, domine la ligne de crêtes qui sépare l'Alsace de la Lorraine. Il constitue le point culminant du département des Vosges. En contrebas du sommet est aménagée la station de ski de La Bresse Hohneck. Un ballon voisin, situé à 1,5 kilomètre à l'est et culminant à 1 289 mètres, est dénommé Petit Hohneck (Source : Wikipédia).

Monument en mémoire des tirailleurs tunisiens au Hohneck

Monument en mémoire des tirailleurs tunisiens au Hohneck

En décembre 1944 se déroule la bataille du Hohneck. Des éléments du 1er Régiment FFI de Franche-Comté conduits par le capitaine Patoor s'emparent par surprise de l'hôtel du Hohneck, qui constitue un point stratégique de première importance puisqu'il domine Gérardmer, le col de la Schlucht et la vallée de Munster. Les FFI sont relevées par une compagnie du 4e régiment de tirailleurs tunisiens, mais le reste de la relève prévue est bloqué par une intense tempête de neige. Sur ordre de Himmler, les Allemands encerclent l'hôtel et lancent plusieurs contre-attaques. Complètement isolés, sans renforts ni munitions, ayant à déplorer de lourdes pertes et de nombreux blessés, les tirailleurs doivent se rendre. La Wehrmacht tient le Hohneck jusqu'en février 1945. Deux monuments, aux FFI et aux tirailleurs tunisiens, commémorent ce fait d'armes au sommet de la montagne. Durant la bataille de Hohneck, le 1er Régiment FFI de Franche-Comté et le 4e RTT avaient leur état-major au manoir de La Roche du Rain à Gérardmer. Après la guerre, l'hôtel est rasé puis reconstruit (Source : Wikipédia).

Le Hohneck

Du sommet du Hohneck où nous piqueniquons, nous repartons en direction de notre point de départ (Le Gaschney) en passant la F.A. Schallern. En cours de route (en direction du Frankental), nous faisons une halte pour observer le seul chamois aperçu durant la balade. Un peu plus loin, se sont deux grands corbeaux fouillant le sol qui attirent notre regard : nous en avions vu planer plusieurs lors de la montée au Hohneck mais aucun n’avait daigné poser pour le photographe !

Le Hohneck
Le HohneckLe Hohneck
Le Hohneck

Après une bonne heure de marche, nous arrivons au parking du Gaschney, fatigués mais ravis par cette magnifique balade !

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Publié dans Balades

Commenter cet article

domi 26/10/2017 12:20

Un magnifique coin de montagne fort bien rendu et photographié, bien que les couleurs d'automne auraient dû être un peu plus saturées (1/2 diaph en moins)
J'ai de bons souvenirs cyclistes de la montée à vélo en partant de Gérardmer par la Schlucht...où j'avais acheté un maillot à pois comme unique dopant ;-))

rachel 26/10/2017 12:08

Magnifique balade avec des vues et paysages de contrastes entre le bleu de l'eau, du ciel et les couleurs d'Automne....Merveilleuse nature....rien qu'à regarder vos photos on est en balade avec vous!!!
Merci pour ces moments dévasions!!!

Gaëlle 26/10/2017 07:19

Joli reportage sur une balade qui a l'air sympa.
Merci à vous pour ces belles photos et le bon bol d'air de "là-haut" !

Michèle et Jean-Louis 26/10/2017 07:17

Et encore merci à Michel pour l’hébergement ****
On reviendra, c’est sûr !

Catherine 26/10/2017 06:54

Le Honeck, juste au dessus de chez moi, magnifiques paysages.

Dominique 26/10/2017 06:39

Quel courage : ça monte sans cesse du lac au Hohneck ! Nous avons un souvenir moins plaisant : descendus depuis le Kastelberg, la remontée a été pénible, notre fille de 15 ans alors a filé devant, son père a tenté de la rejoindre de peur d'une mauvaise rencontre et je me suis retrouvée seule dans un petit éboulis m'accrochant aux racines ; enfin une petite récompense à la ferme Firstmiss où Anne nous attendait ! Ce n’est pas la plus attirante des F-A car elle est directement sur la route des crêtes mais, ce jour-là, elle m'a paru merveilleuse 
Pour vous la balade a été beaucoup plus plaisante : tant mieux ! Et le beau temps a magnifié la randonnée, c'est très beau aussi par-là !