GCO, le président de l’Eurométropole résolument « pour »

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Robert Herrmann, président de l’Eurométropole, s’est rendu hier à Kolbsheim, village dont le maire est opposé au Grand Contournement Ouest. 

Dany Karcher et Robert Herrmann, devant le moulin. Photo : DNA

Le président de l’Eurométropole (EMS) a réaffirmé hier sa position sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg : il est « pour ». À la faveur d’une visite de Kolbsheim, village récemment intégré dans l’EMS, Robert Herrmann a mis les pieds à proximité du tracé. Traversant en voiture la Zone à défendre (ZAD), il a été emmené devant le moulin du château par le maire et opposant, Dany Karcher. Là, les deux élus ont à nouveau discuté, argument contre argument.

Le président a rappelé qu’il s’agissait de faciliter les déplacements, de défendre l’emploi concentré en zone urbaine. Le maire, lui, a redit que le GCO ne présentait à ses yeux aucune solution en termes de trafic, de pollution et de consommation foncière. Le premier a invité le second à veiller à ce que cela ne dégénère pas, le second a confirmé son opposition.

DNA/N.S. 01/09/2017

Commenter cet article