Et voguent les carottes

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Embarquant 300 kilos de fruits et légumes pour les vendre au centre-ville, Christophe Moeglin a emprunté samedi en barque le Rhin Tortu, puis l’Ill canalisée. Une odyssée un peu perturbée par une pluie intense, en fin de matinée.

L’arrivée de l’embarcation chargée de fruits et légumes près du pont Saint-Thomas, deuxième escale de vente de la matinée. Photo : DNA - Michel FRISON

C’était une première, un peu perturbée à mi-course par les intempéries. Qu’importe. Le projet de conduire via le Rhin Tortu puis l’Ill canalisée des fruits et légumes pour les commercialiser au centre-ville et à la Robertsau devient réalité. Les premiers clients et clientes ont parfois été des touristes. Et quelques-uns des quarante restaurateurs déjà clients réguliers de la ferme de l’Îlot de la Meinau. Cette ferme urbaine diversifie ses canaux de distribution, encouragée par la municipalité qui voit d’un bon œil ce moyen de livraison écologique. Elle enregistre du reste de nouvelles demandes de tournées commerciales en bateau.

La barque à fond plat peut embarquer jusqu’à 700 kilos. Dans sa précédente vie, l’embarcation a promené des touristes, sur la rive allemande du Rhin, face à Rhinau. Achetée par un particulier du secteur de Benfeld, elle a été revendue à la PME qui s’occupe de la distribution des produits de la ferme meinauvienne. La barque avance au moteur électrique, doublé d’un moteur thermique, utilisé en cas de panne du premier cité. Lorsque les fonds s’y prêtent, elle peut aussi être mue par des pagaies.

Tournée en six étapes

Christophe Moeglin, qui gère la distribution des produits de l’Îlot de la Meinau, envisage un partenariat avec un magasin de cycles strasbourgeois, afin qu’un tricycle prenne le relais au centre-ville. Il assurerait une tournée des clients à partir du bateau. En attendant, trois fois par semaine, les mercredi, vendredi et samedi, particuliers et restaurateurs peuvent venir chercher fruits et légumes à six points d’étapes, à la Petite France autour de 9 h, puis près du pont Saint-Thomas à 9 h 45, quai du Sable vers 11 h, près du pont Saint-Guillaume à 11 h 45, vers le siège d’Arte à 12 h 30 puis sur le bassin près de la médiathèque Malraux à 13 h.

DNA/DNA/P.Séjournet (03/09/2017)

 

Chargé de la distribution des produits de l’Îlot de la Meinau, Christophe Moeglin sert du bateau les particuliers et les restaurateurs, déjà clients de l’exploitation agricole. Photo : DNA - Michel FRISON

Sur la barque s’alignent des caisses remplies de légumes et de quelques pastèques. Elle peut embarquer jusqu’à 700 kilos, équipage compris. Photo : DNA - Michel FRISON

Publié dans Insolite, Portrait

Commenter cet article

aurelie 13/09/2017 18:44

ça fait rêver... un joli stand mobile...