Veillée d’arbres et tocsin contre le GCO

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Alors que le conseil national de protection de la nature (CNPN) a donné un avis défavorable sur le projet de GCO tel que présenté par Vinci, le concessionnaire a annoncé vouloir poursuivre dès septembre les travaux préparatoires déjà autorisés. En l’occurrence, des déboisements du côté de Kolbsheim et de Vendenheim pour la réalisation de diagnostics archéologiques et de sondages géotechniques. « Ce sont justement les impacts sur ces boisements remarquables qui sont pointés par le CNPN ! s’insurge le collectif anti-GCO. Un minimum de décence devrait conduire, sinon Vinci, du moins l’État à suspendre les travaux de déboisement en attendant la clôture de l’instruction et les résultats de l’enquête publique. Car, sinon, à quoi sert une enquête publique si la population est mise devant le fait accompli ? »

Les opposants au GCO réclament un moratoire sur les travaux et invitent ce soir à partir de 18 h à une nuit de veillée d’arbres au moulin de Kolbsheim (accès par la D93 entre Ernolsheim-sur-Bruche et Kolbsheim) et à Vendenheim (au club canin).

Voyant arriver la procédure de déforestation, annoncée pour demain voire lundi, le maire de Kolbsheim voudrait également mobiliser ses concitoyens en faisant sonner les cloches de l’église protestante. « Le jour où les machines arriveront, les veilleurs de la zone à défendre ne seront pas assez nombreux […] Quand vous entendrez les cloches sonner à une heure inhabituelle, dirigez-vous immédiatement vers la forêt », écrit-il dans un tract distribué dans les boîtes aux lettres (lire ci-dessous) et qui a circulé sur Facebook. L’intention de Dany Karcher est de former « une chaîne humaine ». La pasteure du village, Caroline Ingrand-Hoffet, s’associe à la démarche.

DNA DNA-31/08/2017

Veillée d’arbres et tocsin contre le GCO

Commenter cet article