Le (petit) miracle du jour…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Aube du 2 août... Photo : JLS

Aube du 2 août... Photo : JLS

La Tourterelle des bois (Streptopelia turtur)

 

Photo : Jean-Louis Schmitt

 

C'est une espèce farouche et difficile à voir, qui se cache dans les feuillages, mais on peut l'apercevoir au loin sur les fils téléphoniques et en train de se nourrir à terre. Des rapaces comme l'autour sont les principaux prédateurs naturels des tourterelles des bois. Certaines d'entre elles, trop inexpérimentées, volent bas pour échapper au mauvais temps et tombent sous les plombs des chasseurs. D'autre part, les pilleurs de nid, comme la pie ou le geai, prélèvent des œufs, près d'un tiers, et des poussins. Leur impact est très sensible au début de la saison de nidification, lorsque les tourterelles adultes disposent de moins de nourriture et doivent abandonner plus longtemps les couvées pour glaner de quoi subsister. En conséquence, les petits nés plus tard, quand les graines de fumeterre sont abondantes, ont de bien meilleures chances de survie

 

Source et pour en savoir plus : Oiseaux.net

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Commenter cet article