Des fugueurs transfrontaliers interceptés

Publié le par Jean-Louis Schmitt

 

Encadrés par les gendarmes et les agents des « Ponts et chaussées », les zébus ont suivi docilement leur maître pour rejoindre leur village palatin. Photo : DNA

Vendredi, un groupe de huit zébus nains en pâturage à Nothweiler (Palatinat), a décidé d’aller voir ce qui se passait en Alsace. À l’insu de leurs propriétaires, fort discrètement, les fugueurs ont passé le col du Litschhof pour descendre du côté du camping en longeant le ruisseau du Dentelbach. Puis, d’un pas résolu et à la queue leu-leu, serrant bien leur droite, les bovins ont pris la direction de Lembach via la D 3. Bien que des automobilistes aient dû trouver insolite la présence de ces « marcheurs », ce n’est que du côté du « Kàltekehr », à mi-chemin, qu’ils ont été remarqués par le maire d’Obersteinbach Gérard Nicastro, qui passait par là et a donné l’alerte.

Deux Lembàcher et un patrouilleur du conseil départemental ont mis les zébus en sécurité en les poussant dans un enclos sur le bas-côté en attendant l’arrivée des propriétaires allemands, précédés par un second patrouilleur et les gendarmes de Woerth. Les bêtes n’étaient pas du tout stressées ni impressionnées par la présence de la maréchaussée, mais manifestement soulagées de voir arriver leurs soigneurs.

La reconduite à la frontière s’est faite en douceur, les forces de l’ordre ayant bloqué la circulation sur la D 3 sur quelque 300 m. Docilement, les zébus ont suivi leur propriétaire jusqu’à l’entrée d’un chemin forestier menant à travers bois au col du Litschhof. Cette présence insolite a naturellement amusé les automobilistes qui ont dû patienter un peu, n’hésitant pas à faire crépiter leurs appareils photos pour immortaliser ces bovins à bosse originaires de Ceylan, aujourd’hui le Sri Lanka.

DNA/Hub. K.29/08/2017

Publié dans Insolite

Commenter cet article