Carte postale… du Lac de Côme

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Merci à Michel qui vient de se balader du côté du Lac de Côme (aussi appelé Lario) : un territoire très varié, mais harmonieux dans son ensemble. La nature splendide n’a pas vraiment subi de profanations, car l’homme a toujours veillé à sa conservation, dans le respect de l’environnement, en donnant vie à un grand nombre de petits bourgs de caractère.

 

 

En été le lac devient un véritable oasis où l’on peut se rafraîchir ou bien gravir les montagnes environnantes. En hiver, au contraire, son climat est plus doux grâce à la chaleur diffusée par l’eau et à la protection des montagnes, véritable paradis pour tous les amateurs de sports d’hiver…

 

 

"À quoi bon aller chercher si loin le bonheur, il est là sous mes yeux ! ", s’exclamait le héros de La Chartreuse de Parme, réfugié dans son village natal de Grianta, au bord du lac. Il avait bien raison : le lac de Côme, c’est une irrésistible promesse de bonheur.

 

Photos : Michel Schliffer (Cliquez pour agrandir)
Photos : Michel Schliffer (Cliquez pour agrandir)Photos : Michel Schliffer (Cliquez pour agrandir)
Photos : Michel Schliffer (Cliquez pour agrandir)

Photos : Michel Schliffer (Cliquez pour agrandir)

Définitivement moins "riviera", l’Alto Lago offre un cadre naturel intact, particulièrement entre Menaggio et Gravedona, sous l’œil des monts Bregnano (2 107 m) et Legnone ( 2609 m). Une région authentique, où l’on peut passer une semaine de détente, en alternant repos bucolique et activités sportives : voile, pêche, canoë, randonnées, VTT, alpinisme...

Publié dans Carte postale de...

Commenter cet article

Michel 07/09/2017 19:38

Côôôôôôôôômme c'est beau !!!

Arlette 05/09/2017 12:37

Ça fait rêver...
Merci pour les photos de Michel !