Electricité : Muttersholtz passe au tout vert

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Toujours pionnière dans la ruée vers la transition énergétique, la commune de Muttersholtz a signé un contrat de cinq ans avec Enercoop, fournisseur d’une électricité issue à 100 % de sources d’énergies renouvelables. Dès demain, c’est une électricité verte qui alimentera les 23 compteurs publics du bourg. C’est un peu plus cher, mais plus écolo et plus éthique.

La première commune en France à acheter une électricité 100 % renouvelable pour l’ensemble de sa consommation publique. Photo : DNA - Franck Delhomme

La première commune en France à acheter une électricité 100 % renouvelable pour l’ensemble de sa consommation publique. Photo : DNA - Franck Delhomme

« On s’inscrit dans une démarche d’énergie positive, il était évident qu’il fallait que notre fournisseur d’électricité soit dans l’énergie renouvelable. » En évoquant cette démarche de changement de fourniture électrique, le maire muttersholtzois Patrick Barbier a rappelé mercredi en mairie « le contexte plus large » dans lequel entre cette décision, de la rénovation de l’école élémentaire en bâtiment basse consommation à la construction d’un gymnase annoncé bâtiment passif, en passant par la baisse de puissance de l’éclairage public, etc.

Aux côtés de responsables d’Enercoop, « les seuls à avoir répondu à notre appel d’offres », l’élu Europe Ecologie-Les Verts précise qu’à partir de demain, samedi 1er juillet, sa commune ne se fournira plus en électricité auprès d’EDF, mais chez Enercoop.

« Les valeurs du service public »

Concurrencer l’opérateur historique est chose difficile alors oui, Enercoop est « plus cher de 10 à 15 % », admet Grégory Dissoubray, responsable du service commercial ‘‘professionnels’’ du réseau coopératif. « Il y a douze ans, quand Enercoop a été créé, on était plus cher de 45 % », ajoute-t-il en saluant le soutien de « pionniers » de la transition énergétique, particuliers, entreprises et collectivités qui ont fait confiance à la société. Cette dernière « a démarré avec 20 000 € de capital ». Fondée par 22 organismes acteurs notamment de la protection de l’environnement, elle affiche « depuis huit ans un équilibre économique » et revendique « les valeurs du service public », tout en privilégiant les circuits courts et « le lien entre fournisseurs et consommateurs ».

« C’est le seul fournisseur qui laisse une place au citoyen », appuie le secrétaire général de la mairie de Muttersholtz, Julien Rodrigues, fier que la commune soit « la seule en France à pouvoir afficher une électricité 100 % renouvelable » pour toute sa consommation publique.

DNA/Julien Eynard (30/06/2017)

Dès samedi, Muttersholtz achètera son électricité à Enercoop. Avant, peut-être, de lui en vendre une fois que la microcentrale hydroélectrique sera opérationnelle. Les travaux de ce projet de longue date sont prévus pour bientôt, notamment ici au niveau du barrage sur l’Ill, en amont d’Ehnwihr. Photo : DNA - Franck Delhomme

Dès samedi, Muttersholtz achètera son électricité à Enercoop. Avant, peut-être, de lui en vendre une fois que la microcentrale hydroélectrique sera opérationnelle. Les travaux de ce projet de longue date sont prévus pour bientôt, notamment ici au niveau du barrage sur l’Ill, en amont d’Ehnwihr. Photo : DNA - Franck Delhomme

« Il n’y a pas d’électrons ‘‘verts’’ »

« L’électricité est une marchandise un peu particulière, elle n’est pas palpable, pas traçable », souligne Grégory Dissoubray, d’Enercoop. Qu’elle soit issue de sources d’énergies renouvelables ou non, l’électricité en elle-même ne peut être ‘‘verte’’, ‘‘propre’’, elle est partout la même quand on appuie sur l’interrupteur. Alors, « qu’est-ce qui prouve que j’ai un électron ‘‘vert’’ à la maison ? Physiquement rien, il n’y a pas d’électrons ‘‘verts’’ », indique Grégory Dissoubray. « La traçabilité est purement administrative et financière. »

Diminuer la part du nucléaire

En résiliant son abonnement chez EDF pour choisir Enercoop, Muttersholtz ne ‘‘commande’’ plus son électricité auprès de l’opérateur historique. Rappelant que le mix énergétique d’EDF est, en gros, composé de « 10 % d’énergies renouvelables, 10 % d’énergie thermique et 80 % de nucléaire », le responsable d’Enercoop relève que par exemple, « à son échelle, Muttersholtz va diminuer de 160 000 kW/h la demande d’énergie nucléaire » ; soit 80 % des 200 000 kW/h de la consommation publique de la commune.

Tout est histoire de compensation : tout le monde utilise le réseau électrique national et Enercoop y injecte l’équivalent de la consommation de ses clients. « On a tendance, année après année, à acheter un petit peu plus que les besoins de nos consommateurs. »

En chiffres

200 000 kW/h

La consommation électrique annuelle estimée des 8 bâtiments communaux et des 15 armoires d’éclairage public de Muttersholtz. Et donc ce qu’Enercoop s’engage à injecter dans le réseau électrique national.

300 GW/h

C’est la quantité d’énergie annuelle fournie par les producteurs d’Enercoop, selon Grégory Dissoubray, qui note que cela correspond à peu près à 5 % de la production moyenne d’un réacteur nucléaire.

111

Le nombre de producteurs indépendants qui, en 2016, fournissaient une électricité ‘‘verte’’ à Enercoop. Actuellement, le réseau basé à Paris, constitué de 10 coopératives régionales, revendique 130 producteurs (2 en Alsace, dont une microcentrale hydroélectrique à Châtenois). La moyenne de durée des contrats signés directement entre Enercoop et ses producteurs se situe « entre 4 et 5 ans », relève le dirigeant Grégory Dissoubray, qui ne cache pas que trouver et conserver des fournisseurs d’énergie verte reste « un vrai challenge ».

96,2 %

C’est la part de l’énergie hydraulique (par 76 des 111 producteurs en 2016) dans le volume de production fourni par Enercoop. L’éolien représentait l’an dernier 3,5 %, le solaire 0,2 %, la biomasse 0,1 %.

42000

Le nombre de consommateurs revendiqués par Enercoop à la fin 2016, dont une majorité de particuliers, 5 000 professionnels et une centaine de collectivités.

DNA (30 juin 2017)

Publié dans Energie, Initiative

Commenter cet article