Un milan retrouve son ciel

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Récupéré très affaibli le 10 mai dernier, un jeune milan royal a été relâché mercredi à Buethwiller dans le Sundgau.

Le jeune milan royal, tenu à bout de bras le temps de retrouver ses repères. Photo : DNA - Nicolas LEHR

Le jeune milan royal, tenu à bout de bras le temps de retrouver ses repères. Photo : DNA - Nicolas LEHR

Un sauvetage et une renaissance qui ont pu se produire grâce à l’action combinée de la Brigade verte du Haut-Rhin, qui avait alors été prévenue par un automobiliste, puis le concours de l’association Sentinelle Nature Alsace de Hunawihr pour les soins d’urgence et le centre de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) Alsace à Rosenwiller pour le traitement et la convalescence.

Probablement victime d’un empoisonnement indirect pour avoir déjeuné d’un rongeur lui-même intoxiqué par un produit de type raticide, le jeune rapace de moins de trois ans a été relâché sur les lieux où il avait été ramassé.

Salué par des représentants des trois structures intervenantes, il a redéployé ses ailes et profité de la portance des courants d’air chaud avant de s’éloigner.

Si sa mésaventure se finit bien, son avenir n’est pas assuré toutefois : en raison du changement des conditions de vie (monoculture à outrance, pesticides, disparition des vergers, des haies et bandes herbeuses, etc.), la population du milan royal reste très fragile. Sont ainsi uniquement répertoriés 26 couples dans le Sundgau et à peu près autant en Alsace Bossue, quasiment rien entre les deux selon la LPO Alsace.

Le milan n’est du reste pas la seule espèce en danger. Certes non. Mais, expliquaient les ornithologues, des mesures de préservation existent et elles donnent des résultats. Si menées en concertation et appliquées…

Renseignement ou faire un don : https://alsace.lpo.fr ou www.sentinelle-nature-alsace.fr

DNA (02/06/2017)

Commenter cet article