Les visiteurs du jardinet de Dominique

Publié le par Jean-Louis Schmitt

A Amiens, dans un petit jardin de ville, un couple de pigeons ramiers et sa progéniture, a pris l’habitude de glaner quelques miettes et autres reliefs de repas abandonnés volontiers à leur attention par Dominique, fidèle lectrice de « Nature d’Ici et d’Ailleurs »…

Photo : Dominique Desprez

Photo : Dominique Desprez

Confiant, les oiseaux s’approchent et sont visiblement habitués aux habitants des lieux ! Même la présence de Félix, le chien de la maison –un épagneul breton 100% anti chasse comme Dominique J- ne les effraie nullement ! D’ailleurs, débonnaire, le brave toutou préfère faire celui qui n’a rien vu…

 

Une belle leçon ! Merci à Dominique pour ce partage fort sympathique !

Photos : DD (Cliquez pour agrandir)Photos : DD (Cliquez pour agrandir)
Photos : DD (Cliquez pour agrandir)Photos : DD (Cliquez pour agrandir)
Photos : DD (Cliquez pour agrandir)Photos : DD (Cliquez pour agrandir)

Photos : DD (Cliquez pour agrandir)

Publié dans Le miracle du matin

Commenter cet article

dominique 16/06/2017 15:20

Félix est très honoré d'être connu en Alsace....merci Jean-Louis d'air fait pour nous une entorse à la vocation première de votre blog: la nature sauvage et authentique; ici elle n'est représentée que par ces ramiers qui reviennent chaque année mais osent s'approcher pour la première fois, pas vraiment la vie sauvage mais beaucoup de bonheur pour nous de les voir vivre

ddelsass 15/06/2017 16:02

Une fidèle lectrice à Amiens!
Mais c' est extraordinaire, je fais un peu la même chose, avec les restes .
A présent , je vais attendre des pigeons .
Dans mon cas c' était surtout pour mes amis hérissons. Leur logis est sous la terrasse!
Azzaro mon "lion " golden retriever fauve (+) ne leur faisait rien non plus sauf leur aboyer dessus! Bien sûr, c' était la nuit avant que je le rentre pour nous coucher, il les attendait allongé sur la terrasse à guetter! Son regard balayait de gauche à droite jusqu'à leur arrivée. C 'était son rituel,
Mais quelle bataille pour le rentrer pour le faire cesser d' aboyer! Jamais une réclamation de voisins!
Des connaissances et amis à l' autre bout du village l' entendait même!
Quelle animation!
Toutes mes meilleures salutations à Luc pour son reportage et le ralenti et à notre amie à Amiens!