Les opposants prennent racine

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Le site est déjà régulièrement occupé, de jour comme de nuit. Photo : DNA - David GEISS

Le site est déjà régulièrement occupé, de jour comme de nuit. Photo : DNA - David GEISS

Les nombreux visiteurs qui ce week-end se sont rendus au château de Kolbsheim dans le cadre des Rendez-vous aux jardins ont pu observer, non loin de là, une intense mobilisation : nombre d’opposants au GCO se sont relayés tout le week-end sur leur campement militant pour construire une seconde cabane et ainsi faire de ce site le « QG » de leur lutte. S’y trouvent déjà une cabane ainsi qu’une roulotte, « où on peut parfaitement venir passer la nuit en famille », assure Guillaume Bourlier, organisateur du festival anti GCO des Bishnoïs. Confort assuré avec vue sur la plaine d’Alsace et la joie d’être réveillé en pleine nuit par le grand hamster.

Qu’on se rassure, nos opposants n’ont aucune visée touristique : cette nouvelle cabane doit leur permettre d’être aux avant-postes, dans la perspective du 1er septembre où « Vinci va faire ses premières coupes d’arbres dans la forêt de Kolbsheim ».

DNA/DG (06/06/2017)

Publié dans GCO

Commenter cet article