Guide du chat d’intérieur

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Le chat est un animal qui veut grimper, sauter, territorialiser, chasser… Lorsqu’il vit exclusivement à l’intérieur, cela peut induire quelques désagréments. Voici quelques idées pour les limiter.

Yeepie ! Il est en pleine forme. Dessin : Patrick Seiler

Yeepie ! Il est en pleine forme. Dessin : Patrick Seiler

Il dort, il mange, il joue… Mais il ne sort pas de la maison. Vous souhaitez que votre chat vive pleinement sa vie de félin domestique et si, dans l’équation, vous pouvez épargner vos rideaux et les accoudoirs de votre nouveau canapé, disons que tout le monde y gagnerait.

Des besoins spécifiques

Ce n’est pas faute de le dire, votre chat a des besoins relatifs à son espèce. Il va donc les combler en fonction de ce qui lui passe sous la griffe. Les marquages peuvent moucheter vos fauteuils et canapés d’une constellation infinie de petits trous. Son besoin de grimper, motivé par des stimulations volantes derrière la vitre, peut l’amener à tenter de se percher sur vos tringles à rideaux, puis, à redescendre le long de ces derniers sans aucun état d’âme. Le terreau si attractif de la nouvelle plante peut être agrémenté de quelques marquages urinaires et fécaux et aussi, se retrouver hors du pot, et recouvrir le carrelage entier de la cuisine…

Si vous retrouvez le profil de votre protégé dans cette description, voici quelques idées à mettre en place, avant que votre cocon tout entier ne soit plus que charpie et que vos rideaux en lambeaux rendent définitivement l’âme…

Pour que notre plan fonctionne, il va falloir proposer à Félix des alternatives… En effet, votre mobilier en est témoin, il a su s’occuper avec ce qu’il y a sur son territoire. Le marquage étant lié au territoire et à l’émotionnel, si un emplacement est souvent marqué, ce n’est pas parce qu’il a un bel arbre à chat de l’autre côté de la pièce que cet emplacement cessera de recevoir des marquages. Fiez-vous donc à ses préférences pour proposer des alternatives.

Placez des litières aux endroits souillés régulièrement et des griffoirs contre le coin favori du canapé. Attention tout de même, les marquages excessifs sont souvent témoins de problématiques plus compliquées. Nous y reviendrons dans un prochain article, mais si vous avez plusieurs chats sur un même territoire, les marquages augmentent sensiblement !

Enrichissement du milieu

Pour occuper votre matou, concentrons-nous sur sa nature. C’est un animal qui veut grimper, sauter, territorialiser, chasser… Grâce à ces informations spécifiques, nous pouvons chercher des substituts, pour qu’il puisse satisfaire ses « patrons moteurs ». Ce sont des programmes qui doivent être effectués, pour le bien-être de l’animal. Nous l’avons vu avec les griffades par exemple.

Proposons-lui alors des jeux qui requièrent de guetter et d’attraper une proie. Cela va de la simple ficelle à des jeux plus sophistiqués. Cachez, de temps en temps, quelques friandises dans son arbre à chat. Pour que les repas tout au long de la journée ne soient pas si monotones, offrez-lui un distributeur de croquettes (si vous nourrissez aux croquettes) qui lui permettra d’obtenir sa ration petit à petit, en l’occupant.

La nuit, tous les chats…

Les nuits peuvent être un problème pour beaucoup de chats. Certains s’adaptent parfaitement à notre rythme quand d’autres sont terriblement frustrés par ce manque soudain de stimulation. Plus rien de se passe. Nos miauleurs se lassant assez vite, sachez que les nouveautés n’en sont pas moins attractives. Vous pouvez placer des veilleuses qui s’allument au passage du chat, des jeux silencieux… etc.

Dans tous les cas, si votre chat gratte ou miaule, sachez que vos réponses renforcent son comportement. Il faudrait ne plus lui donner de retour pour que son comportement, n’obtenant pas satisfaction, s’éteigne. La question des nuits est assez spéciale, comme celle des marquages, car il faut vraiment toutes les informations, au cas par cas, pour traiter correctement les problèmes de comportements dits « gênants » et de communication.

Ceci étant dit, vous pouvez essayer ces petites astuces. ne lésinez pas sur les nouveautés mais ne dépensez pas de grandes sommes car, nous l’avons dit, les chats se lassent parfois rapidement. Faites de votre maison un territoire riche en activités et épanouissant pour votre chat, il sait si bien nous le rendre…

DNA/Jessica CHRIST (04/06/2017)

Publié dans Animaux

Commenter cet article

ddelsass 09/06/2017 09:48

Bonjour Jean Louis,
Nous n' avons pas ce problème là!
Il y a un assez grand territoire et riche en activités!
Bonne journée!