Une espèce rare à protéger

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Le ban de Rosheim est propice à la croissance de plantes exceptionnelles, comme l’anémone sylvestre sauvage, dont dix plants ont été inventoriés par le Conservatoire des sites alsaciens (CSA), le long du parcours du vigneron sur le Westerberg.

Plusieurs plants d’anémones sylvestres, une espèce menacée, sont en pleine floraison sur le ban de Rosheim. Photo : DNA

Plusieurs plants d’anémones sylvestres, une espèce menacée, sont en pleine floraison sur le ban de Rosheim. Photo : DNA

« Il y a peu de stations en Alsace », souligne Pierre Goertz, technicien du pôle animation foncière et gestion des sites au CSA, conscient de la rareté et soucieux d’en préserver l’environnement.

« L’anémone sylvestre est une espèce fragile et vulnérable », rappelle-t-il. Cette plante continentale bénéficie d’une attention particulière et est inscrite sur la liste nationale des espèces menacées.

« Il est important de la protéger, de ne pas la cueillir ni de la prélever et d’entretenir son biotope, dans l’objectif qu’elle perdure. Ce travail, nous le menons avec la commune et les riverains du chemin », complète-t-il. Chemin sur lequel des travaux pour régler les problèmes d’écoulement des eaux pluviales sont envisagés par la municipalité.

Préserver la faune et la flore

Informés de la présence de cette espèce à protéger, « nous allons associer des représentants du CSA et du syndicat des vignerons aux réunions préparatoires », explique Gilbert Eck, l’adjoint en charge des gros travaux et de l’espace rural.

Grâce au travail du CSA, des zones d’espaces naturels sensibles sont mises en place, afin d’y préserver la faune et la flore, comme la zone du Bischenberg ou les collines sèches de Rosenwiller. « À Rosheim, nous entretenons régulièrement ces sites, au travers de chantiers nature annuels », dit Pierre Goertz. « Mais un partenariat de protection des stations avec la commune est indispensable ».

 

DNA/I.S (27/05/2017)

Une espèce rare à protéger

L’anémone sylvestre ( anemone sylvestris de son nom latin) ou anémone des forêts est une plante vivace de la famille des renonculacées. Appréciant les sols riches, plutôt calcaires et frais, elle se développe à partir de courts rhizomes souterrains. Ses fleurs blanches à cinq pétales et aux étamines jaune doré peuvent s’élever sur 20 à 40 cm de hauteur, la floraison a lieu de mai à juin. Des variétés horticoles pour les jardins existent.

Protéger les milieux naturels sensibles

Le conservatoire des sites alsaciens est une association bénévole dont l’activité principale est de protéger les milieux naturels sensibles par la maîtrise foncière : travaux d’entretien des sites au travers de chantiers nature, informations au travers de conférences et de visites guidées etc.

Publié dans Environnement, Faune-Flore

Commenter cet article