Les vergers, un patrimoine d’avenir ?

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Les 3 et 23 juin, l’association Le Bonheur est dans le pré et les communes de Thal-Marmoutier, Gottenhouse et Haegen organisent un premier forum pour discuter ensemble de l’avenir des vergers hautes tiges, réservoir de biodiversité.

L’avenir des vergers hautes tiges, au programme du forum Patrimoine d’avenir, les 3 et 23 juin à Thal-Marmoutier. Photo : Jean-Louis Schmitt

L’avenir des vergers hautes tiges, au programme du forum Patrimoine d’avenir, les 3 et 23 juin à Thal-Marmoutier. Photo : Jean-Louis Schmitt

Ce forum « Patrimoine d’avenir » s’inscrit dans la thématique de l’année de l’association Le Bonheur est dans le pré, autour du paysage, dont les vergers hautes tiges sont un élément central sur le piémont. « Comment pérenniser ensemble la biodiversité de nos vergers ? C’est la question que se pose notre association depuis sa création, répond Frédéric Bourguignat, son président. Et nous en sommes arrivés au point où il nous est apparu que seul un dialogue réunissant tous les acteurs aurait des chances de déboucher sur des actions ou des évolutions susceptibles de préserver ce cadre de nature et de travail pour l’avenir. »

Ce forum est l’occasion de réunir dans un premier temps propriétaires de vergers et agriculteurs exploitants les prairies de fauche des trois communes, avec le soutien de la chambre d’agriculture. Ce sera le 3 juin toute la journée à Thal-Marmoutier, pour aller sur le terrain, discuter, écouter les besoins de chacun.

Les discussions se poursuivront le 23 juin, avec les associations naturalistes, les promeneurs, les élus, les sympathisants. Le temps d’une soirée, dans la salle communale de Thal-Marmoutier, à partir de 20 h, chacun est invité à exprimer ce que représentent pour lui ces vergers et comment il envisage leur avenir.

Former des bénévoles

Ces deux rendez-vous constituent une première édition de l’événement « Patrimoine d’avenir », soutenu par l’Union européenne via le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER). Il a vocation à être proposé à d’autres communes ou groupement de communes. L’association va donc prendre un temps pour analyser cette première édition puis former des bénévoles pour animer les suivants.

Suite à cela, un temps d’élaboration d’un programme d’actions coopératif sera proposé à l’automne, autour de la Sainte-Catherine, puisqu’à la Sainte-Catherine, toute action prend racine…

Pour tout renseignement : paysagesbonheur@gmail.com – au 06 17 18 83 73.

DNA (25/05/2017)

Publié dans Initiative

Commenter cet article