Le (petit) miracle du jour…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Pas facile à suivre la Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) : très grégaire, la remuante se déplace rarement seule préférant la sécurité du groupe familial qui peut compter jusqu’à une vingtaine d’individus…

Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus). Photo : Jean-Louis Schmitt

Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus). Photo : Jean-Louis Schmitt

A la différence des autres mésanges, la longue queue vient rarement à terre et ne maintient pas ses aliments par les pattes ! Autre caractéristique : elle n’est pas cavernicole mais construit un nid très élaboré en forme d’œuf vertical percé d’un accès latéral ! Elle se sert de mousse, de laine végétale, de lichens, de crins et même de fils d’araignées… Cette construction complexe va l’occuper pendant trois à quatre semaines (voir à ce propos la Minute nature : le nid le plus doux du monde) !

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)
Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Photos : JLS (Cliquez pour agrandir)

Commenter cet article