Fast-good : vite, bon et sain

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Fast-good ? Entendez fast-food végétalien ! Ils avaient un Foodtruck qui marchait bien à Mulhouse, et rêvaient d’un local chaleureux pour se poser. C’est chose faite pour Aïssata Ball et Benoît Schaffner qui viennent d’ouvrir FoodLink, rue de l’Arsenal.

Aïssata Ball et Benoît Schaffner dans leur fast-good, à la veille de l’ouverture. Photo : DNA - M.M.

Aïssata Ball et Benoît Schaffner dans leur fast-good, à la veille de l’ouverture. Photo : DNA - M.M.

Leur foodtruck avait réussi à concurrencer une chaîne de restauration rapide américaine… Et ils n’en sont pas peu fiers, eux qui depuis une dizaine d’années portent dans leur mode d’alimentation, « ces valeurs éthiques bonnes pour la planète et la cause animale ».

C’est que non seulement leurs produits végétaliens sont bons, locaux, sains et souvent bio, mais qu’en plus, ils créent du lien. Food Link, le lien alimentaire… « Notre public, ce ne sont pas que les véganes convaincus, ce sont surtout des gens qui veulent manger bien et bon ! Et on voudrait que notre restaurant soit un lieu d’échanges. Nos clients sont très mélangés, cosmopolites, de toutes classes sociales, de tous âges… », explique Benoît Schaffner et Aïssata Ball qui n’ont pas encore 30 ans.

Service au comptoir

Les autres lieux mulhousiens où on peut manger bio, végétarien ou même végane, sont de véritables restaurants. A contrario , FoodLink est le premier fast-good de Mulhouse, un restaurant rapide végétalien, pour manger sur le pouce, sur place ou à emporter, à petits prix mais en quantité et en qualité.

Le service se fait au comptoir du mardi au samedi de 11 h30 à 14 h et de 18 h 30 à 22 h, sans réservation, sur plateau, à débarrasser soi-même sur étagère. Comme au fast-food, simplement. À table, on n’est pas dérangé par les clients qui font la queue et lorgnent dans nos assiettes. Et FoodLink fera aussi bientôt salon de thé.

Les lieux sont conviviaux, lumineux, cosy. La déco a été refaite à leur goût, du bois, des palettes transformées en banquettes et une belle fresque de leur ami SlimJoe qui emmène la campagne à la ville… Un peu ce qu’ils ont choisi de faire.

Ce projet, le jeune couple y travaille depuis trois ans. Après un BTS en chimie, Benoît Schaffner trouve une place dans une usine ludovicienne. Mais il ne se retrouve pas dans ce travail, purement alimentaire, justement ! Sur un hectare de terres familiales à Schweighouse-Thann, il essaie de réhabiliter ces terrains en friche pour monter une entreprise individuelle de maraîchage bio.

Aïssata Ball, elle, née dans une famille nombreuse d’origine sénégalaise à Wittenheim, a de tout temps aimé faire à manger. La jeune femme, qui s’est formée seule à la nutrition, est titulaire d’un master de sciences pharmaceutiques en valorisation du végétal. Mais elle préférait se lancer dans un projet personnel qui lui tient à cœur.

En fait, leurs deux projets n’en font qu’un. Proposer une restauration rapide à base de leurs produits.

Leur foodtruck était né, puis leur fast-good. Ouvert en ce mois de mai, le restaurant compte une trentaine de couverts et bientôt encore une vingtaine en terrasse.

Respecter l’environnement

Leurs produits phares sont des sandwiches à 7,50 € dans un pain rond frais et bio : le Pita Falafel et le Pita Terre & Mer. Les frites, soupes, sauces sont faites maison, comme les desserts : muffins, brownies, tiramisu, crémeux au chocolat ou macarons (de 2,20 € à 3,40 €) ; les jus frais, comme le pomme-orange-carotte à 4,20 € ; le thé glacé et autres smoothies au lait de riz à 5,50 €.

Le menu du jour est à 9,80 €, avec un Chili sin carne le jour de l’ouverture. Mais on trouve aussi des salades Veggie Box, dans des contenants en plastique biodégradable à mettre au compost. Car tout chez FoodLink veut aussi respecter l’environnement : leurs produits bio, leurs emballages, leurs déchets qu’ils composteront dans leur jardin, les produits ménagers…

La carte évoluera au fil des saisons et pour l’instant on peut déguster leurs salades du jardin et rhubarbe fraîche. Dans quelques semaines, ce seront les fruits rouges, framboises, groseilles… de quoi faire de bons jus frais et colorés pour trinquer avec Aïssata Ball et Benoît Schaffner à leur fast-food végétalien.

FoodLink, du mardi au samedi, 46 rue de l’Arsenal à Mulhouse.

DNA/Michèle Marchetti (29/05/2017)

Publié dans Initiative

Commenter cet article