Réintroduction du lynx : Luna refait surface

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Luna est l’un des trois lynx slovaques lâchés le 30 juillet dernier. Photo : Archives DNA - Marc ROLLMANN

Luna est l’un des trois lynx slovaques lâchés le 30 juillet dernier. Photo : Archives DNA - Marc ROLLMANN

La femelle lynx Luna, disparue des écrans radars depuis le mois de décembre, a été aperçue par un promeneur début avril dans la forêt au nord de Lambrecht, à une dizaine de kilomètres de l’endroit où elle avait été relâchée. On ne l’a appris que maintenant, le temps pour la fondation pour la nature et l’environnement de Rhénanie-Palatinat de vérifier et recouper le signalement parvenu via la hotline « grands carnivores »* du réseau de l’institut d’écologie forestière allemand.

Sur la base du témoignage recueilli, la trace du lynx a été remontée grâce à deux chiens de recherche au sang (les chasseurs les dressent spécialement pour retrouver le gibier blessé). Emil, un fox-terrier à poil dur et Bodo, un rouge de Hanovre ont eu tôt fait de conduire leur maître Michael Back, collaborateur de la fondation pour la nature et l’environnement, jusqu’à une touffe de poils. Les analyses génétiques ont confirmé qu’ils proviennent bel et bien du pelage de Luna, l’un des trois premiers félins slovaques relâchés en juillet dernier dans le cadre du programme de réintroduction dans le Pfälzerwald.

La nouvelle a réjoui les porteurs du projet et les amis des grands carnivores. Luna semble être en parfaite santé et la disparition du signal GPS n’est due qu’à une panne de son collier émetteur. Ces balises GPS sont censées fonctionner durant un an.

* 0049 6306 911 199

DNA/S.W. (30/04/2017)

Publié dans Biodiversité

Commenter cet article