Les bons réflexes à adopter si vous trouvez un animal sauvage en détresse

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Vous avez croisé le chemin d’un animal qui se trouve dans une situation anormale ? Vous ne savez pas s’il a besoin d’aide, et si oui, comment l’aider ? Il est souvent délicat de déterminer si et comment nous pouvons porter secours à un animal sauvage. La marche à suivre varie sensiblement en fonction de l’espèce de l’animal, de son âge, de son comportement et de divers autres facteurs…

Les bons réflexes à adopter si vous trouvez un animal sauvage en détresse

Il existe cependant un certain nombre de réflexes sûrs permettant de minimiser les prises de risque mais de ne pas rester passif et impuissant.

 

Lorsque vous êtes nez à nez avec un animal qui vous paraît en détresse, assurez-vous d’abord qu’il l’est effectivement. Dans un second temps, s’il est confirmé que l’animal a besoin d’aide, il vous faudra respecter certaines précautions lorsque vous interviendrez.

Source : @SussexWildlife

Source : @SussexWildlife

Comment déterminer si un animal a besoin d’aide

 

La première chose à faire est de s’assurer que l’animal nécessite effectivement qu’on lui porte secours. C’est très probablement le cas si ce dernier :

 

    • Tremble, a des convulsions.
    • Pleure, gémit ou crie.
    • Présente des saignements ou blessures apparentes.
    • A un membre manifestement cassé.
    • Se trouve à proximité d’un autre animal mort.
Source : @SussexWildlife

Source : @SussexWildlife

Si vous constatez une ou plusieurs de ces caractéristiques, considérez que l’animal est en détresse et ayez recours, si possible à une aide professionnelle spécialisée.

 

Vous pouvez contacter l’un des centres de la SPA ou bien le cabinet vétérinaire de votre choix. Si cela paraît nécessaire, saisissez délicatement l’animal pour le transporter vous-même dans un endroit plus sûr.

 

Vous pouvez également vous rendre sur le site de Hegalaldia qui recense tous les centres de soins pour animaux sauvages en France.

 

Attention : même un animal de petite taille peut vous blesser s’il se sent menacé. Il est donc fortement recommandé de d’abord consulter (par téléphone) un vétérinaire ou spécialiste animalier et de lui décrire l’animal en question et son état pour savoir si vous pouvez le transporter vous-même. Sachez que les vétérinaires ont le devoir moral de le soigner, peu importe l’espèce à laquelle il appartient.

 

En complément, vous pouvez consulter les conseils (via les fiches espèces) du centre régional de sauvegarde de la faune sauvage sur le site paca.Ipo.fr.

 

Si vous avez le feu vert pour agir, il vous faut respecter certaines instructions concernant son transport.

Source : @AnimalSdb

Source : @AnimalSdb

Comment transporter l’animal en lieu sûr

 

    • Munissez vous de gants.
    • Recouvrez l’animal d’une serviette ou d’une couverture lorsque vous le saisissez
    • Placer-le, si possible, dans un conteneur (boite en carton, caisse de transport, grand sac ouvert,…).
    • Ne lui donnez ni eau ni nourriture. Vous pourriez faire l’erreur de lui donner de la nourriture qu’il ne tolère pas ou s’il est blessé, il pourrait s’étouffer ou rencontrer des problèmes digestifs.
    • Placez le conteneur dans un lieu intérieur, calme, où il fait bon, à l’écart d’enfants ou d’autres animaux pour ne pas augmenter son stress.
    • Ne soyez pas trop communicatif avec lui et évitez d’être trop agité. Les animaux sauvages ne sont pas habitués aux vois humaines et peuvent devenir anxieux à notre contact.
    • N’entreprenez aucun geste médical vous-même, ne le manipulez pas.
    • Transportez-le dans un centre médical pour animaux ou faites venir des professionnels animaliers à votre domicile.
Source : @AnimalSdb

Source : @AnimalSdb

Cas particulier : si vous trouvez un oisillon seul, qui est, a priori, tombé de son nid, il est préférable de ne pas le déplacer, sauf s’il est visiblement blessé ou dans une situation de danger immédiat.

 

S’il est simplement égaré, il y a de fortes chances que sa famille revienne le chercher ; il faut donc qu’il reste au même endroit. Par contre, si vous localisez son nid, vous pouvez – délicatement, toujours – l’y réinstaller ou le laisser à proximité.

 

Dans tous les cas, ne prenez pas d’initiatives sans vous être d’abord entretenu avec un professionnel. Respecter ces instructions simples, c’est s’assurer que vous agirez de manière optimale pour porter secours à l’animal et lui sauver la vie.

 

Et pour tous les animaux de compagnie qui peuvent facilement s’égarer, surtout en période estivale, rendez-vous sur Pet Alert, cette formidable communauté d’entraide qui se démène pour que toutes les boules de poils perdues retrouvent leur foyer.

 

Léa Marie/The Holidog Times

Publié dans Animaux

Commenter cet article

Fahrner Camille 28/04/2017 16:17

Bonjour,
Les centre de soins à la faune sauvage sont les seuls habilités au soin et à la détention d'animaux sauvages. Ce sont donc les seules structures vers lesquelles ils doivent être redirigés.
En Alsace, il s'agit du Centre de soins de la LPO ALsace à Rosenwiller, et du Centre de soins du GORNA à Neuwiller-les-Saverne.
Mieux vaut contacter ces centres directement lorsqu'un animal sauvage en détresse est trouvé, afin d'obtenir les conseils appropriés au plus vite et d'organiser son rapatriement vers le centre le plus proche.
Merci de diffuser cette information ! :)
Contact GORNA : http://www.gorna.fr/contact/coordonnees-du-gorna/
Contact LPO Alsace : https://alsace.lpo.fr/index.php/aider-les-oiseaux-et-les-mammiferes-en-detresse

Jpl 11/04/2017 23:02

En ile de France voir le site du CEDAF, qui recueille tous les animaux avec participation de l'école veterinaire de Maisons Alfort et peut former des bénévoles pour dispenser les soins aux animaux qu'on leur apporte.

Jean-Louis 12/04/2017 06:06

Merci JP pour ce complément d'informations utiles !