Les animaux s’invitent dans la campagne présidentielle

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Hier matin, Sophie Rohfritsch, député de la 4e circonscription du Bas-Rhin et soutien de François Fillon, rencontrait des militants de la cause animale à la SPA de Strasbourg.

Sophie Rohfritsch (député LR) lors de sa visite à la SPA de Strasbourg. Photo : DNA - Jean-Christophe DORN

Sophie Rohfritsch (député LR) lors de sa visite à la SPA de Strasbourg. Photo : DNA - Jean-Christophe DORN

Un vrai « faux » sujet

« En politique, quelques fois, les gens pensent que la cause animale n’est pas un vrai sujet », admet d’entrée Sophie Rohfritsch. Pourtant, selon elle, c’est un thème qui mérite qu’on en parle « d’une voix unique ».

Au fil de la visite de la SPA de Strasbourg et des échanges avec le personnel, la député évoque des pistes pour permettre une meilleure application des textes de lois déjà en vigueur. Instaurer des sanctions plus sévères en cas de maltraitances ? Empêcher l’adoption d’un animal lorsqu’on a déjà fait l’objet d’une condamnation ? Autant d’idées avancées par la député et approuvées par le personnel de la SPA qu’il va falloir explorer.

Aller plus loin

Maryam Beik Baghban, juriste spécialiste de la législation européenne de protection animale, à l’origine de la rencontre, va même plus loin. Selon elle : « Si l’on apprend aux enfants, dès le plus jeune âge, à respecter les animaux, plus tard ils respecteront forcément les personnes également. »

La cause animale est cependant restée une thématique rarement abordée par les candidats à la présidentielle. Mais Catherine Bronner, coresponsable de la SPA, souligne tout de même : « Les hommes politiques vont forcément soutenir les animaux. Ça n’a rien à voir avec le fait d’être de gauche ou de droite. »

DNA/Manon Weibel (20/04/2017)

Publié dans Animaux

Commenter cet article

Bronner Catherine 20/04/2017 06:58

Pour compléter mon commentaire : Mais souvent cet amour des animaux de nos hommes politiques est opportuniste. Ils savent qu'il y a pas mal de voix à glaner !!!

Jean-Louis 20/04/2017 06:45

« Les hommes politiques vont forcément soutenir les animaux. Ça n’a rien à voir avec le fait d’être de gauche ou de droite. » : Personnellement, j'ai quand même un sacré doute en ce qui concerne la sensibilité de Fillon pour les animaux !

Jean-Louis 20/04/2017 07:25

Voir la page : http://natureiciailleurs.over-blog.com/2017/04/la-question-animale-entre-en-politique.html