Le (petit) miracle du jour…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

La Petite tortue est l’un des papillons les plus familiers et attrayants d’Europe. Le recto coloré est essentiellement orange, avec de grosses taches noires, jaunes et brun foncé, et de légères lunules bleues qui bordent les quatre ailes, accentuant l’aspect de mosaïque. Le verso, en revanche, est assez sombre, ce qui donne au papillon une livrée assez cryptique lorsqu’il se pose les ailes repliées. La petite tortue donne deux à trois générations par an ; les adultes de la dernière hivernent, se réfugiant souvent dans les granges et autres bâtiments, pour ressortir au printemps.

Petite tortue ou Vanesse de l'ortie (Aglais urticae). Photo : Jean-Louis Schmitt

Petite tortue ou Vanesse de l'ortie (Aglais urticae). Photo : Jean-Louis Schmitt

"La Petite-tortue appartient à cette catégorie de papillons qui, dans leur sève jaunâtre, ont conservé la mémoire des temps héroïques et ne peuvent oublier l'époque glaciaire et ses courts étés. De nos jours encore, l'hiver, pour lui, commence de bonne heure et, déjà en août, il gagne son lieu d'hivernage, bien que, en fait, il n'y soit pas poussé par l'insuffisance de la chaleur ou de la nourriture.

 

A la fin de l'époque glaciaire, quand les glaciers rétrogradèrent, il émigra à leur suite, soit en latitude vers le Nord et la Laponie, soit en altitude vers les hauts sommets. C'est ainsi que le l'ai observé à 3200 mètres"

 

(In "la vie des papillons" de Frédéric SCHNACK - Editions Stock 1930)

 

 

Publié dans Le miracle du matin

Commenter cet article