Le (petit) miracle du jour…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Par-delà son apparente insignifiance, ce papillon, la Carte géographique (Araschnia levana), témoigne d'originalités à nulles autres pareilles.

Carte géographique (Araschnia levana), génération "vernale". Photo : Jean-Louis Schmitt

Carte géographique (Araschnia levana), génération "vernale". Photo : Jean-Louis Schmitt

Comparé en son temps à une toile d'araignée, le curieux graphisme du revers des ailes de ce papillon lui a valu l'appellation latine d' "Araschnia". C'était oublier un peu vite les partisans d'une ressemblance avec un figuré géographique, d'où l'étonnant nom vernaculaire de "Carte géographique".

 

Ce "papillon de jour" est la plus petite des Vanesses européennes, et son envergure n'excède pas 30 à 40 mm, là ou d'autres, tel le " Morio" (Nymphalis antiopa), avoisinent le double. L'espèce est généralement localisée, mais souvent commune là où elle vit.

 

Depuis quelques décennies ce papillon est en très nette extension, en Europe comme en France, et le fait est suffisamment rare pour être souligné. La progression se fait tout au long des cours d'eau, y compris de simples ruisseaux, l’intéressé y trouvant les prairies plus ou moins humides qu'il affectionne... et les orties pour le "pain quotidien" de ses chenilles.

 

La grande originalité de l'espèce est d'avoir 2 générations complètement différentes cas extrême du phénomène appelé "dimorphisme saisonnier". Issue de chrysalides hivernantes, la génération vernale (= d'hiver) apparaît en Mai-Juin, et elle est de couleur fauve. Ces formes claires vont bien sûr se reproduire, et donner la seconde génération qui elle sera quasi noire (forme "prorsa") et volera de la mi-juillet à fin août…

 

Source : Les pages entomologiques d’André Lequet

Carte géographique (Araschnia levana), génération "vernale". Photo : JLS

Carte géographique (Araschnia levana), génération "vernale". Photo : JLS

Commenter cet article

Agnès Robert 01/05/2017 20:41

Merci pour cet article encore une fois passionnant.