Le (petit) miracle du jour…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Le « classique » papillon citron (Gonepteryx rhamni), si facilement observable dans les jardins, est un des papillons les plus étonnants par son cycle et sa durée de vie. Messager du printemps, dès la sortie de l’hiver il est l’un des premiers à montrer le bout de ses ailes.

Citron (Gonepteryx rhamni). Photo : Jean-Louis Schmitt

Citron (Gonepteryx rhamni). Photo : Jean-Louis Schmitt

Le Gonepteryx rhamni est un des papillons les plus communs et les plus faciles à observer. On le reconnaît grâce à sa face supérieure jaune citron chez le mâle, ou vert pâle pour la femelle et au point orange qui orne chaque aile, quel que soit le sexe. Posé sur une fleur, il a toujours les ailes refermées ce qui lui permet de se confondre avec la végétation et de passer inaperçu de ses prédateurs (oiseaux, araignées…). Cette posture est d’autant plus efficace que la couleur de ses ailes et les nervures augmentent encore sa ressemblance avec une feuille.

 

Un papillon étonnant

 

Avec une espérance de vie supérieure à un an, le Gonepteryx rhamni fait partie des papillons européens ayant la plus longue existence. Réfugié au sein de plantes à feuillage persistant (généralement du lierre), les ailes repliées, le Gonepteryx rhamni est un des rares papillons hivernant à l’état adulte et le seul, dans nos contrées, à le faire en plein air (les autres lépidoptères, hivernant adulte, cherchent un abri sous un toit, dans un trou d’arbre ou une grotte). Cette caractéristique explique probablement son hivernation « légère », puisqu’il peut se réveiller n’importe quand en hiver si la température est clémente (principalement les mâles). Ainsi, il n’est pas rare de le voir faire son retour très tôt au printemps, parfois même avant qu’aucune fleur ne soit ouverte…

Sources : Univers Nature

Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS
Photos : JLS

Photos : JLS

Publié dans Le miracle du matin

Commenter cet article