Le monde enchanteur de Philippe et d’Amandine

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Durant tout le week-end pascal, l’artiste Philippe Weiss et sa compagne Amandine ont ouvert leurs portes aux visiteurs pour présenter leur monde enchanteur de silhouettes en métal découpées au laser et autres sculptures décoratives qui ont orné leur jardin, leur cour, leur atelier et leur grange.

Une harde de cerfs s’est approprié le jardin de l’artiste… Photo : DNA

Une harde de cerfs s’est approprié le jardin de l’artiste… Photo : DNA

En arrivant au bout de la rue de la Forêt, cet ancien lieu-dit en contrebas de Nehwiller appelé Linienhausen, le visiteur est accueilli par les chevreuils, les cerfs, les renards, les lapins, les canards et même par les singes qui grimpent dans le catalpa trônant dans la cour de l’ancienne maison de tailleur de pierre de 1841.

Toutes ces gracieuses silhouettes d’animaux, ces personnages féeriques, ces fleurs aux couleurs flashy, sont en métal. De loin on pourrait s’y méprendre !

C’est là que Philippe Weiss a installé son atelier en 1986, c’est en cet endroit bucolique qu’il conçoit les décors de jardins en métal découpé.

Beaucoup de curieux s’y sont rendus vendredi, samedi et hier. C’est que le détour en valait la peine. Et des silhouettes multicolores, il y en a partout : des chats, des oiseaux, des papillons, des soleils, des elfes… Aussi des mobiles en inox rayonnants au soleil dans la cour ou des fleurs en inox surmontées d’une magnifique boule en verre soufflé.

Dans la grange attenante délicatement aménagée, Amandine, qui partage sa passion avec Philippe, accueille les visiteurs avec le sourire.

En dehors des portes ouvertes et, sur un simple coup de fil, on peut se rendre chez l’artiste tout au long de l’année. D’ailleurs, outre les jardins de quelques restaurants dans les Vosges du Nord, on pourra revoir ses créations le 30 avril à Kutzenhausen et le 1er mai à la bourse aux plantes de Niederbronn-les-Bains.

Ouverture ce lundi de Pâques de 10 h à 19 h au 2, rue de la Forêt à Nehwiller. 06 14 95 11 71.

DNA/17 avril 2017

Publié dans Insolite

Commenter cet article