Le (petit) miracle du jour...

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Croisé aujourd’hui en forêt : ce bois-joli (Daphne mezereum) (ou jolibois, verdelet, vert-bois, Daphné bois-gentil ou tout simplement bois-gentil). C’est un arbrisseau à tiges dressées, à feuilles oblongues, les terminales en rosettes, molles, caduques. Les fleurs rouges ou roses apparaissent en février, avant les feuilles, et exhalent une délicieuse odeur. Les drupes rouges mûrissent entre juillet et septembre. Elles sont toxiques pour les mammifères mais sont mangées par de nombreux oiseaux qui permettent la dissémination des graines.

Bois-gentil (Daphne mezereum) Photo : Jean-Louis Schmitt

Bois-gentil (Daphne mezereum) Photo : Jean-Louis Schmitt

Toute la plante est toxique: présence d'un hétéroside toxique (daphnétoxine) et d'une résine vésicante. On considère que la dose toxique est voisine de 4-5 fruits et que la dose létale pour un adulte est comprise entre 10 à 20 fruits. L'intoxication commence par des troubles digestifs avec brulure de la bouche, nausées, douleurs abdominales et peut aller jusqu'à des convulsions, voire un coma. Le simple contact avec certaines parties de la plante peut provoquer des dermites (resine vésicante). Les fruits ont été utilisés comme appâts pour empoisonner poissons, renards et loups. Les différentes parties de la plante ont également été utilisées pour obtenir des teintures allant du jaune au rouge. C'est une plante qu'il faut considérer comme dangereuse et même potentiellement mortelle par son fruit (Source : Wikipédia).

 

Le Bois-joli se rencontre en bois, haies, jardins, forêts de hêtraies ou mixtes de feuillus.
C'est essentiellement une plante forestière, souvent cultivée en Europe comme une plante horticole…

 

Pour davantage de renseignements : http://nature.jardin.free.fr/arbuste/nm_daphne_me.html

Photo : JLS

Photo : JLS

Publié dans Le miracle du matin

Commenter cet article