Le (petit) miracle du jour…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Voilà encore une jolie contribution de l’ami René qui, cette fois, nous gratifie d’une Hépatique trilobée. Cela fait des années que René guette rituellement l’apparition de cette belle fleur qui a une nette préférence pour les sols calcaires…

Hépatique à trois lobes ou trilobée (Hepatica triloba). Photo : René Michaud

Hépatique à trois lobes ou trilobée (Hepatica triloba). Photo : René Michaud

L'Hépatique à trois lobes (Hepatica nobilis Schreber), dont de nombreuses variétés sont abondamment cultivées dans les jardins, est une petite plante rhizomateuse légèrement velue qui ne dépasse guère vingt centimètres de haut. Dans son habitat naturel, elle vit dans les bois, les broussailles, dans des lieux herbeux et rocheux, avec une préférence pour les terrains calcaires.

 

Ses feuilles radicales épaisses, entières, trilobées, cordées, persistantes, pétiolées, comportent souvent des taches blanchâtres ou violacées, surtout sur le dessous. Les fleurs, assez nombreuses, poussent solitaires à l'extrémité de longs pédoncules inclinés et velus. Mesurant parfois plus de deux centimètres et demi de diamètre, elles sont composées de six à neuf sépales pétaloïdes mauves, bleu violacé, roses ou blancs placés au-dessus de trois bractées sépaloïdes elles aussi velues. Elles s'épanouissant du mois de mars au mois d'avril et fructifient en donnant des akènes velus.

 

Source : Tout le monde à table

Photo : René Michaud

Photo : René Michaud

Publié dans Le miracle du matin

Commenter cet article

Etienne 19/03/2017 07:34

J'ai eu l'occasion dernièrement de voir l'hépatique fleurir dans un sous-bois, lors de mon séjour alpin. La lumière "crue" du soleil printanier n'a pas facilité la prise de vues. L'hépatique mauve et sa variante blanche étaient présentes, on voit également poindre des feuilles de muscari...

Jean-Louis 18/03/2017 06:11

Personnellement, je préfère bien évidemment aussi les petites fleurs et la faune sauvage et libre ! Pour autant, se voiler la face ou mettre "la tête dans le sable" pour ne pas regarder la réalité en face est loin d'être la bonne solution !
La nature est chaque jour agressée, saignée, dégradée... Les animaux d'élevage -élevés pour la consommation du plus grand nombre- sont majoritairement parqués dans d'immenses hangars desquelles ils ne sortent que pour être conduit vers des abattoirs, véritables usines de mort, qui dévorent jour après jour, des millions de victimes... Et tout cela dans des conditions souvent innommables !
La réalité de ce qui nous entoure c'est cela et, sans s'abreuver d'images morbides et cruelles, il faut à minima connaître cette réalité-là !
Libre ensuite à chacun d'y participer ou non par ses choix de consommation au quotidien... En ce qui me concerne, c'est NON et, si tout seul, il ne m'est pas possible de changer le système affreux et d’une barbarie illimitée, je veux au moins faire connaître cette face sombre à mes pairs !
Ainsi, chacun pourra faire ses propre choix mais en parfaite connaissance de cause !
Cela dit, j’aime les multiples "petits miracles" que nous offre la nature et, cela aussi, je le partage bien volontiers !

Jpl 17/03/2017 23:14

Oui, bien d'accord, ces belles images de botanique ou d'animaux sont un vrai rayon de soleil....d'un autre côté il y a malheureusement des horreurs contre lesquelles il y a de biens courageux militants que je remercie ici tout en avouant ne pas lire l'ensembles des articles ! Merci Jean Louis pour ton courage et ta ténacité

ddelsass 17/03/2017 11:12

Merci René, je préfère cent fois des images de botanique que des horreurs !
Une bonne journée d'une admiratrice d' Ernolsheim sur Bruche.

Jean-Louis 17/03/2017 07:38

...et merci René !