Des nichoirs pour la chevêche

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Une dizaine de personnes ont participé à un atelier de construction de nichoirs pour chouette chevêche à la Grange aux paysages, puis sont allées en installer deux dans un verger de Diemeringen.

Des bénévoles motivés pour la bonne cause. Photo : DNA

Des bénévoles motivés pour la bonne cause. Photo : DNA

L’atelier de construction de nichoirs était organisé par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) d’Alsace, en partenariat avec la Grange aux Paysages. Les participants sont venus d’Ottwiller avec des amis de Strasbourg, de Diemeringen, Altwiller ou encore Herbitzheim.

Les nichoirs sont destinés à l’un des animaux les plus emblématiques d’Alsace Bossue, la chouette chevêche. En effet, les vergers traditionnels, habitat de la chevêche, sont encore nombreux sur le secteur. Un recensement de 2016 a dénombré 60 territoires occupés, sur 24 communes au moins. Leur population est donc évaluée entre 60 à 80 couples en alsace Bossue.

Calendrier annuel

Disparition des haies, arbres creux, prairies… Les causes de son déclin sont multiples. C’est pourquoi il est important de construire des nichoirs afin de pallier le manque de cavités naturelles.

Les participants se sont munis des planches en bois de sapin et douglas, et par deux, plan à la main, ils ont assemblé dix nichoirs. Les encadrants étaient Jean-Marc Bronner et Bernard Meurer, vice-président Alsace et membre de la LPO, et Chloé, animatrice nature à la Grange aux Paysages.

L’après-midi, ils ont participé à la pose des nichoirs. La LPO avait au préalable repéré un emplacement à Diemeringen. Jean-Marc Bronner a souligné que les vieux pommiers sont idéaux. Les nichoirs vont toujours par deux, un pour le mâle et un pour la femelle. Au moins 200 m doivent être laissés entre les paires de nichoirs. Le trou d’envol doit si possible ne pas être orienté vers la pluie et les vents dominants.

Un calendrier annuel du suivi et de l’entretien des nichoirs est établi par la LPO, car un nichoir à chevêche doit être entretenu au minimum une fois par an, lors de la période post-nuptiale, d’août à décembre. La période nuptiale, d’avril à juillet, permet d’évaluer la taille de la nichée et de planifier le bagage des jeunes.

D’autres nichoirs à chevêche seront installés prochainement à Dehlingen, Lorentzen et Asswiller.

DNA-22/03/2017

Les vieux pommiers sont idéaux pour les nichoirs à chevêche.

Les vieux pommiers sont idéaux pour les nichoirs à chevêche.

Publié dans Biodiversité, Initiative

Commenter cet article