Alaska, la dernière frontière fascinante

Publié le par Jean-Louis Schmitt

L’association Loisirs animations organise vendredi 31 mars à 20 h au foyer communal la projection d’un film documentaire de Raymond Wieser, habitant de Struth, sur l’Alaska.

Des décors splendides. Document remis

Des décors splendides. Document remis

Ce désert humain, « la dernière frontière » qui a tant fasciné les premiers explorateurs, attire comme un aimant les voyageurs et autres aventuriers assoiffés de nature et de grands espaces vierges.

Plus grand État des États-Unis (1 530 000 km²), presque trois fois la superficie de la France, l’Alaska compte 735 132 habitants, soit 0,5 habitant au km². La plus grande ville, Anchorage, en compte 301 000, et la capitale, Juneau, 31 300.

La région a été cédée en 1867 par la Russie aux États-Unis, dont elle est devenue un État en 1959. Elle est séparée de la Russie par le détroit de Béring. Elle est sous l’influence d’un climat polaire, plus doux et humide sur le littoral méridional. Quelques routes se perdent dans cette immensité.

L’Alaska est avant tout une nature vierge, une toundra où les rivières, lacs, glaciers se comptent par milliers. Les habitants se reconnaissent dans ce que le grand Nord a de mieux à offrir : la paix, l’harmonie, les grands espaces et un univers fascinant.

Entrée gratuite, plateau en faveur de l’association Loisirs animations.

DNA-29/03/2017

Publié dans Voir ou revoir...

Commenter cet article