Les milles vies de Shiva

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Cette Colmarienne a eu une belle surprise au mois de novembre dernier : Shiva, une chatte qu’elle avait recueillie et placée 13 ans plus tôt, venait gratter à sa porte.

Shiva, 13 ans, après avoir été placée à Saint-Louis, a retrouvé la trace de Mina el Bouali à Colmar. PHOTO DNA - JFT

Shiva, 13 ans, après avoir été placée à Saint-Louis, a retrouvé la trace de Mina el Bouali à Colmar. PHOTO DNA - JFT

« J’ai toujours cru au sixième sens des animaux. Mais là… » Mina el Bouali ne sait toujours pas comment cette histoire est possible. Idem pour la vétérinaire chez qui elle a apporté fin novembre cette chatte qui se trouvait devant sa porte. Pourtant, le tatouage est formel, ce chat lui appartient. Un chat qu’elle a eu durant un an et qu’elle avait placé chez des particuliers en 2003.

En 2002, Mina habite Saint-Louis. Militante de la cause animale, elle accompagne des vétérinaires lors de maraudes autour de Mulhouse. Un jour, ils empêchent un particulier de supprimer trois chatons. « Il voulait les tuer contre un mur. Je les ai adoptés tous les trois avant qu’ils soient mis à la SPA. » Mina les baptise Shiva, Bianca et Sheitan. Elle les fait vacciner et tatouer.

Les vicissitudes de la vie font que Mina, chez qui les médecins ont diagnostiqué un cancer, doit se séparer des trois minous en 2003. Elle leur trouve un foyer auprès d’un huissier et de son épouse. La vie de Mina el Bouali n’est ensuite pas toute rose, passant notamment par la prison. Elle vit un temps chez son frère à Colmar. Mais la cohabitation ne se passe pas très bien. Après un passage à l’hôpital, elle intègre une résidence du foyer Espoir à Colmar en 2012. Là, elle prend des cours par correspondance dans le secteur animalier et récupère un autre chat qu’elle nomme Bruce Lee « parce qu’il est rapide ».

Tout se passe tranquillement donc jusqu’à ce jour de novembre. « Il y avait un chat devant ma porte. Il était passé par l’arrière du bâtiment et avait pris l’escalier de secours. J’ai ouvert, il est rentré et n’est plus sorti. » Mina voit que c’est une femelle. Et qu’elle est bien maigre. Mais ne reconnaît pas sa chatte tout de suite, « car elle avait la queue déformée ». Elle l’emmène chez le vétérinaire. Qui, très surprise elle-même, lui annonce que cette chatte est déjà à elle. Mina se renseigne auprès du couple chez qui elle avait laissé Shiva. La chatte, lui apprennent-ils, a fugué au bout d’un mois. Et ils ne l’ont jamais revue.

« Shiva ne me quitte pas d’une semelle, raconte Mina. Elle a un petit problème au cœur. Elle a repris quelques grammes. Je ne lui achète que de la nourriture de première qualité. Mais elle va toujours vers les poubelles. Avec ces treize ans de vagabondage, j’ai 100 000 questions dans la tête. »

À défaut de réponse, Mina est sûre d’une chose : « Je vais lui offrir la meilleure des retraites possible. »

DNA-Jean-Frédéric Tuefferd (10/02/2017)

Publié dans Insolite

Commenter cet article

jane 10/02/2017 20:25

que du bonheur !!

Marie-Colette 10/02/2017 08:30

Superbe !

Jean-Louis 10/02/2017 07:37

A Raymond : comme quoi, il ne faut jamais perdre espoir...

Jean-Louis 20/02/2017 18:31

Merci pour cet article dont je viens de prendre connaissance (suite à un problème d'ordi)