Des peaux nues contre la fourrure

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Le collectif 269 Life France qui lutte pour la défense des droits des animaux a organisé hier après-midi une action place Kléber pour attirer l’attention sur la souffrance animale.

Les militants ont simulé un abattage. Photo : DNA – Marc Rollmann

Les militants ont simulé un abattage. Photo : DNA – Marc Rollmann

Entassés les uns sur les autres sur un tapis rouge, six hommes vêtus d’un simple boxer figurent des bêtes qui viennent d’être abattues. Leur peau est couverte de sang – de la peinture rouge. Tout près, deux autres militants patientent craintivement dans leur cage. Ils n’ont plus longtemps à vivre. Bâton à la main, l’éleveur et le boucher s’apprêtent à les achever. « La bête sauvage et cruelle n’est pas derrière les barreaux de la cage, elle se tient devant elle », peut-on lire sur leurs pancartes.

À travers ce happening, les membres du collectif 269 Life France ont voulu sensibiliser le public sur les dangers du spécisme. Une banderole déployée à même le sol appelle à l’« abolition de toutes formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux ». Des peluches ensanglantées sont là pour choquer grands et petits. Un militant interpelle avec gravité les ados dont les manteaux comportent de la fourrure : « On a écorché, assassiné pour ta capuche. »

Un peu de zouk

L’événement prend soudain une tournure décalée. Installés devant la statue du général, les cuivres des Boules de feu, la fanfare des étudiants en médecine de Reims, mettent l’ambiance avec un tube de Zouk Machine. Les figurants dénudés sont frigorifiés. La musique dans la peau.

DNA-A.B. (05/02/2017)

Publié dans Initiative

Commenter cet article

Josiane Belliardi 05/02/2017 11:15

Oh oui bravo à vous

Josiane Belliardi 05/02/2017 11:16

Faire ça ici chez moi à Nice un jour ce serait génial
Il y a beaucoup de porteurs de cadavres ici, je me balade toujours avec une photo atroce d'animaux dépecés pour leur fourrure et quand je croise ces monstres je leur montre surtout à celles qui se baladent en fourrure avec leur petit chien en règle générale ça finit en insultes mais ça me fait du bien
Encore bravo, et merci d'être ce que vous êtes et de faire ce que vous faites

Cathia Chast 05/02/2017 11:14

Merci pour ce que vous faites !

martine 05/02/2017 10:08

Bravo pour votre démarche! En espérant que votre combat soit entendu.