« Cinéma et monde rural » : « Volta a Terra »

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Dans le cadre du cycle « Cinéma et monde rural », le Ciné-club de Wissembourg et la Maison rurale de l’Outre-Forêt de Kutzenhausen y projetteront ce lundi 6 février le film Volta a Terra (« Retour à la terre ») du réalisateur portugais Joao Pedro Placido.

Une déclaration d’amour à une terre et à ses habitants.

Une déclaration d’amour à une terre et à ses habitants.

À Uz, hameau montagnard du nord du Portugal vidé par l’émigration, subsistent quelques dizaines de paysans. Chaque année, au mois d’août, le village reprend un peu d’animation et de jeunesse grâce au retour des expatriés lors des traditionnelles fêtes religieuses. C’est à cette occasion que le jeune Daniel, qui se destine à reprendre la lourde succession de la ferme familiale, fait une rencontre et rêve d’amour. Mais à la fin des vacances, l’immuable cycle des quatre saisons et les travaux des champs reprennent vite le dessus.

Plus qu’un film témoignage sur les derniers paysans traditionnels d’une contrée oubliée du Portugal, Volta a Terra est un chant d’amour pour une terre et ceux qui la travaillent. Dans des paysages merveilleusement saisis par la caméra de Joao Pedro Placido, l’on participe au rythme des saisons, aux travaux réalisés en commun par les habitants du village. Ceux-ci font preuve d’une vraie sagesse dans leur choix de vie, avec ce refus du consumérisme et l’importance de l’autosuffisance qui leur permet une certaine indépendance vis-à-vis du reste du pays.

Documentaire destiné à laisser une trace d’un monde qui s’achève, Volta a Terra s’enrichit d’images sur la vie de tous les jours, avec sa part de dureté mais aussi d’indéniable poésie.

LUNDI 6 FÉVRIER. À 20 h à la Maison rurale de l’Outre-Forêt, 1 place de l’Église à Kutzenhausen. Débat à l’issue de la projection. Possibilité de restauration à partir de 18 h 45. Réservation préalable obligatoire pour la séance et le repas à cinewibg@club-internet.fr

DNA-DNA (02/02/2017)

Commenter cet article

Martina 05/02/2017 20:53

Dommage Jean-Louis que tu habites un peu trop loin pour venir à la projection et partager le repas paysan avant la séance.
Je me réjouis déjà pour demain soir et te raconterai...