Vague de froid : EDF invite ses clients équipés d’un compteur Linky à l’éteindre pour éviter la pénurie d’électricité !

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Dans un courrier adressé à ses clients, le fournisseur d’énergie EDF indique la procédure permettant d’éteindre soi-même son compteur communicant Linky – très gourmand en énergie – afin de faire baisser la consommation électrique qui s’annonce très importante en cette période de grand froid.

 

 

Les compteurs communicants Linky équipent désormais la quasi-totalité des foyers français. Ces appareils très performants sont capables d’analyser finement votre consommation électrique afin de pouvoir transmettre en temps réel toutes vos données aux centres d’interconnexions qui traitent, analysent et stockent les comportements liés à votre consommation d’énergie.

 

Revers de la médaille, ces petits bijoux technologiques – qui possèdent la puissance de calcul d’un micro-ordinateur – consomment beaucoup plus d’énergie que les anciens compteurs traditionnels.

 

Alors qu’un compteur à disque absorbait environ un Watt en fonctionnement, les compteurs Linky consomment quasiment 100 fois plus de puissance, soit à peu près la consommation d’un ordinateur ou d’une télévision. Et ceci en permanence, même pendant vos absences prolongées et vos vacances.

 

En temps normal, cette consommation excessive « parasite » ne pose aucun problème et reste totalement transparente pour le réseau de distribution. Cerise sur le gâteau, l’auto-consommation importante du compteur Linky engendre même une source de profit intéressante pour EDF puisque c’est le particulier qui paie au final la facture d’électricité de fonctionnement du compteur.

 

Mais avec la vague de froid qui règne actuellement sur notre territoire, la puissance « parasite » cumulée des millions de compteurs Linky génère un surplus de consommation qui risque de déstabiliser tout le réseau de transport fortement sollicité et à chaque instant au bord du black-out.

 

Aussi, afin de réduire l’impact des compteurs sur la consommation nationale, le distributeur EDF recommande vivement aux particuliers d’éteindre leurs compteurs Linky. Et comme l’explique le courrier adressé à ses clients, la procédure demeure assez simple. Il suffit juste de maintenir le bouton « + » appuyé en permanence pendant que vous pressez 14 fois sur l’autre bouton « – » .

 

A la fin de ce processus, le compteur émettra un bit sonore, affichera le message « Compteur Eteint » puis s’éteindra.

 

Bien évidemment, le courant électrique du logement ne sera pas coupé mais le compteur Linky ne pourra plus enregistrer et communiquer au centre de facturation la consommation électrique de votre foyer.

 

Afin que cette absence de relevé de consommation n’impacte pas les résultats d’exploitation du fournisseur d’énergie, l’électricien enverra donc une facture forfaitaire rétroactive à l’ensemble de ses clients. Le montant sera égal à la moyenne du poste de consommation des puissances actives capacitives et réactives inductives fluctuantes de tous les consommateurs du territoire (particulier, industriels et acteurs de la sidérurgie carbonée) pendant toute la durée effective d’extinction des compteurs Linky, soit environ 157 Euros TTC. Une bien belle mise en application du principe de solidarité énergétique.

 

Science-Info (18 janvier 2017)

Publié dans Linky

Commenter cet article

Marc 17/05/2017 10:31

Une vrai arnaque...

Collectif anti-linky 26/01/2017 16:16

ATTENTION, CET ARTICLE EST UN FAKE.
C'est de l'intoxication pour accuser les colelctifs anti-Linky de reprendre de fausses informations et pour les décrédibiliser.

Igor 26/01/2017 11:35

Encore une arnaque pour le petit consommateur. La chose est très simple : au lieu de calculer pour chaque client, le manque à gagner dù à l'arrêt de son compteur, en rapport avec sa consommation personnelle durant le temps d'arrêt, EDF/Enedis va se contenter de faire un calcul forfaitaire au prorata d'une zone (ou d'une ville), incluant dans les éléments de base, les particuliers, les industriels, etc.... Ce qui reviendra à dire que pour un particulier qui n'aurait en rapport de sa propre consommation que 20€ à payer, il en paiera 157, soit 137€ pour les autres gourmands!!....

Véniel 26/01/2017 00:36

Le site ScienceInfo.fr est un site parodique, satirique !

Denis la Malice 21/01/2017 05:53

"EDF invite ses clients équipés d’un compteur Linky à l’éteindre pour éviter la pénurie d’électricité" ! Pourquoi l'avoir imposé aux gens ?
"Linky – très gourmand en énergie"... Ils viennent de le découvrir à l'instant ?

"Les compteurs communicants Linky équipent désormais la quasi-totalité des foyers français" : pas tout à fait mais ceux qui se le sont vu imposer le doivent à la complicité de nos "autorités" qui comme d'habitude ont signé sans rien comprendre !

Les compteurs en question "consomment beaucoup plus d’énergie que les anciens compteurs traditionnels" : ah bon et ils les ont installés quand-même, il faut être très con ou très malhonnête (ou peut-être les deux ...)
Alors qu’un compteur à disque absorbait environ un Watt en fonctionnement, les compteurs Linky consomment quasiment 100 fois plus de puissance ; c'est ce que l'on appelle se planter ou se foutre de la gueule du monde !
Cerise sur le gâteau, "l’auto-consommation importante du compteur Linky engendre même une source de profit intéressante pour EDF puisque c’est le particulier qui paie au final la facture d’électricité de fonctionnement du compteur" : je pense qu'il faudrait flinguer tous ces bandits et leurs acolytes...
"La puissance « parasite » cumulée des millions de compteurs Linky génère un surplus de consommation qui risque de déstabiliser tout le réseau de transport fortement sollicité et à chaque instant au bord du black-out" … et bien sûr, c'est la faute aux consommateurs ...

"Il suffit juste de maintenir le bouton « + » appuyé en permanence pendant que vous pressez 14 fois sur l’autre bouton « – » " : à mon avis, un ou deux coups de marteau sur le capot jaune fluo devraient produire le même effet et en plus ça vous fera gagner du temps...
"A la fin de ce processus, le compteur émettra un bit sonore (pléonasme ! le bip ne peut être que sonore), affichera le message « Compteur Éteint » puis s’éteindra" : on dirait du "Linky pour les débiles"...
"Bien évidemment, le courant électrique du logement ne sera pas coupé mais le compteur Linky ne pourra plus enregistrer et communiquer au centre de facturation la consommation électrique de votre foyer" : le consommateur se rendra peut-être compte que Linky est vraiment un méga-arnaque et qu'on l’empapaoute ...

"Le montant sera égal à la moyenne du poste de consommation des puissances actives capacitives et réactives inductives fluctuantes de tous les consommateurs du territoire (particulier, industriels et acteurs de la sidérurgie carbonée) pendant toute la durée effective d’extinction des compteurs Linky, soit environ 157 Euros TTC. Une bien belle mise en application du principe de solidarité énergétique" : Jean-Louis, toi qui ne sait pas décoder cette phrase, c'est pourtant simple à comprendre : ça veut dire sodomiser le consommateur... qui plus est, en lui faisant payer la prestation !

Ceux qui hésitaient encore à accepter Linky chez eux disposent là d’un argument de taille pour rejeter définitivement cette offre que l’on pourrait qualifier ni plus, ni moins de frauduleuse !

Jean-Louis 21/01/2017 06:01

Merci pour ton analyse de texte Denis la Malice : voilà qui est limpide !

Jean-Louis 20/01/2017 20:20

Les compteurs Linky "consomment beaucoup plus d’énergie que les anciens compteurs traditionnels..." : voilà un argument supplémentaire pour refuser en bloc ce bijoux de "compteur communicant" qui s'avère "une source de profit intéressante pour EDF puisque c’est le particulier qui paie au final la facture d’électricité de fonctionnement du compteur" ! C'est noté !!!

Jean-Louis 20/01/2017 20:39

Au fait, quelqu'un peut m'expliquer cette phrase : "Le montant sera égal à la moyenne du poste de consommation des puissances actives capacitives et réactives inductives fluctuantes de tous les consommateurs du territoire (particulier, industriels et acteurs de la sidérurgie carbonée) pendant toute la durée effective d’extinction des compteurs Linky, soit environ 157 Euros TTC" ? C'est vraiment tordu...