Pierre Rich et riches pierres

Publié le par Jean-Louis Schmitt

C’est aux roches et aux ouvrages de pierre du Grand Est que le photographe Pierre Rich consacre son cinquième et dernier livre en date.

Pierre Rich donne à voir son amour et sa fascination pour les roches, le minéral, l’érosion ou encore l’usage que l’homme peut en faire. Photo : Archives DNA

Pierre Rich donne à voir son amour et sa fascination pour les roches, le minéral, l’érosion ou encore l’usage que l’homme peut en faire. Photo : Archives DNA

Installé depuis 25 ans au sein de la Vallée de la Bruche avec sa femme illustratrice Frédérique Rich, le photographe est tombé dans le monde de la photographie depuis plus de 25 ans. Avec ses deux derniers livres « Chemin de pierres » et « Croisée de mondes » le photographe donne à voir son amour et sa fascination pour les roches, le minéral, l’érosion ou encore l’usage que l’homme peut en faire. Un photographe qui a beaucoup bourlingué avant de s’intéresser particulièrement à notre région du Grand Est dans son dernier ouvrage.

 

Petits face à ces pierres fondatrices

 

La pierre et la roche fascinent Pierre Rich : « Nous sommes beaucoup plus proches les uns des autres lorsque l’on regarde l’histoire, tout était déjà relié, comme avec la voie romaine ». L’histoire aura donc permis au photographe d’exercer son art. Son regard est donc ici primordial, pour peut-être faire connaître aux futurs arpenteurs des sentiers l’histoire et les particularités des roches rencontrées sur le chemin.

 

Car nous sommes petits face à ces pierres fondatrices qui ont des millions d’années. Alors amour ou hommage à celles qui nous contemplent depuis toujours, le minéral regorge de beauté et de secrets que Pierre Rich arrive à capter et sublimer avec ses photographies. Il photographie la pierre dans tous ses états.

 

L’usage que l’homme a pu en faire semble tout autant l’intéresser et ce sont de ce fait également les mines de fer, les ponts ou encore l’érosion qui attirent le regard du photographe, soucieux de capturer toutes les facettes du minéral. L’occasion donc pour le lecteur de se perdre, évasif et contemplatif à la vue des 166 photos couleur du livre, pour que plus aucune pierre du Grand Est n’ait de secrets.

 

Pour se plonger encore un peu plus dans le monde du minéral : www.pierrerich.com

 

DNA-L.B. (03/01/2017)

Les ouvrages du photographe. Photo : DNA

Les ouvrages du photographe. Photo : DNA

Publié dans Lire, Portrait

Commenter cet article