Amende pour le propriétaire d’un chien privé de soins

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Amende pour le propriétaire d’un chien privé de soins

Teddy a été vu par un vétérinaire au printemps dernier après avoir chuté du balcon de son maître. Immédiatement, le praticien schilikois a établi un signalement auprès de la SPA (Société protectrice des animaux) dénonçant l’état de santé déplorable de ce chien de compagnie, qui présentait notamment une tumeur anale non traitée, une bouche entartrée, des coussinets à vif, des yeux collés par le pus, des contusions et des escarres.

Au vu de tous ses problèmes, Teddy a dû être euthanasié, sur décision de la SPA, « pour abréger ses souffrances ».

Poursuivi devant le tribunal correctionnel de Strasbourg, le propriétaire du chien a reconnu hier avoir « négligé le toilettage. C’était à la naissance de mon fils, je manquais de temps », dit-il. Mais l’homme de 42 ans se défend de toute maltraitance : « Dire que je l’ai privé de soins, c’est faux. J’ai toujours fait mon maximum avec mes moyens. » Son avocat, Me Michaël Plançon, met en cause le vétérinaire aux pratiques « mercantiles » qui « demande le budget pour les soins » avant de soulager l’animal.

Conformément aux réquisitions du parquet, le tribunal a requalifié les faits de sévices graves en privation de soins sur animal domestique. Le maître est condamné à une amende de 100 euros.

La SPA de Strasbourg, dont le président Alfred Gebhart s’est déplacé à l’audience pour dire qu’il est à ses yeux « horrible de laisser souffrir son animal à ce point-là », s’est vu accorder 500 euros de dommages et intérêts.

DNA-A.P. (11/01/2017)

Publié dans Animaux

Commenter cet article

Jean-Louis 11/01/2017 07:21

Peine dérisoire qui ne constitue pas vraiment un signal en direction de tous ceux qui maltraitent leurs animaux... Mais, il y a condamnation et c'est déjà ça même si, bien évidemment, cela reste insuffisant !