Un cochon à l'agonie dans une poubelle

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Le samedi 3 décembre, un cochon a été trouvé vivant par un promeneur dans une poubelle d'un élevage de Loire-Atlantique. Laissé dans le froid, hurlant de douleur, c'est un vétérinaire alerté par des membres de l'association Urgence Maltraitance animale qui mettra un terme à sa souffrance et le libérera de sa détresse. Son rapport indique que "Celui-ci était en hypothermie avec des ecchymoses et des suffusions sanguines [...] soulignant l'état de choc sévère et les séquelles neurologiques irrémédiables de l'animal".

Image extraite de la vidéo (L214)

Image extraite de la vidéo (L214)

Contacté par les personnes présentes sur place, l'éleveur s'est défendu en expliquant que le cochon s'était coincé dans un tuyau et s'était débattu. Puis, aurait été jugé mort par l'employé qui l'a jeté dans la poubelle.
L'élevage s'inscrit dans la démarche qualité Bleu, Blanc, Coeur.

L214 et Urgence Maltraitance Animale ont porté plainte auprès du tribunal de grande instance de Nantes pour abandon d'un animal domestique et mauvais traitement contre l'élevage, ses gérants et contre X auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance de Nantes.

Le fait d'abandonner un animal domestique est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.

Vidéo : Cochon trouvé encore en vie dans une poubelle - Pays de la Loire (1 :29)

La mortalité dans les élevages de cochons

De nombreux animaux meurent dans les élevages avant même d'atteindre l'âge où ils sont transportés à l'abattoir. Dans les élevages porcins, 20% des cochons meurent entre la naissance et l’âge de départ pour l'abattoir.
Les animaux trouvés morts ou tués* dans les élevages doivent être récupérés par les services d'équarrisage dans un délai de deux jours francs.

Les animaux hors de l'assiette

Des animaux en grande souffrance, c'est tous les jours dans les élevages, les transports et les abattoirs. En choisissant une alimentation végétale, vous vous opposez à cette violence. Laissons les animaux en paix, végétalisons nos assiettes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article