Savoie : une nonagénaire lègue 300 000 euros aux chats errants de sa ville

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Dans son testament, une habitante de Savoie qui n'avait pas de descendance a décidé de léguer sa fortune à sa commune, à condition qu'elle la consacre à la gestion des chats errants.

Les chats d'Albertville ont une bienfaitrice. Eugénie Bernier leur a fait don de toute sa fortune. REUTERS/Gillian Murdoch

Les chats d'Albertville ont une bienfaitrice. Eugénie Bernier leur a fait don de toute sa fortune. REUTERS/Gillian Murdoch

Eugénie Bernier aimait les chats. A tel point qu'à son décès en 2015, la nonagénaire a souhaité dédier sa fortune aux félins d'Albertville, la commune de Savoie où elle vivait. Dans son testament, la retraitée sans descendance qui donnait de son temps dans l'association de protection des chats errants, Chat Libre, a décidé de léguer 300 000 euros à la ville. Une somme qu'elle souhaitait voir totalement dédiée à "l'entretien et au bien-être des chats", relate Le Dauphiné Libéré. La semaine dernière, le Conseil municipal d'Albertville a été autorisé à accepter ce don, après un vote.

"Il nous fallait prendre le temps de réfléchir sur l'utilisation de cette somme. C'est une décision importante, car si nous acceptons l'argent, nous nous engageons à respecter les termes du testament", a expliqué à L'Express la maire de la ville, Martine Berthet.

"Pas plus de chats errants qu'ailleurs"

L'élue ajoute que ce legs est une "bonne surprise", car la municipalité "ne s'y attendait pas du tout", même si Eugénie Bernier avait visiblement fait part de son intention "à une ou deux personnes".

Le don que va recevoir la ville est composé d'un appartement d'une valeur de 100 000 euros et de 200 000 euros. Le Conseil municipal, qui travaille en concertation avec la SPA locale, a déjà deux idées pour son utilisation: "créer un refuge pour chats dans la ville" et "distiller chaque année cette somme à l'association Chat Libre", constituée de bénévoles, détaille la maire. Martine Berthet précise qu'il n'y a "pas plus de chats errants à Albertville qu'ailleurs", mais " toutes les communes connaissent cette problématique, alors ce don est intéressant".

L’Express-Iris Péron (27/12/2016)

Publié dans Animaux, Insolite

Commenter cet article