"Je suis un nuisible" : un court-métrage brillant...

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Où trouve-t-on le plus de plaisir ? Dans l'élimination des animaux, ou dans leur observation ? Ce film pose la question... et y répond avec finesse.

"Je suis un nuisible" : un court-métrage brillant...

Face à l’apparition soudaine d’un animal sauvage, on observe deux types de réactions. Il y a ceux qui savourent l’instant et admirent la bête… et ceux qui sont pris d’une irrépressible envie de feu, de mort et de sang… Une différence nette qui a inspiré un très beau court-métrage au réalisateur Adrien Favre.

 

Adrien Favre, 31 ans, est un « globe trotter passionné de nature et avide de découvertes. » Aussi, pour le Nikon Film Festival, il s’est naturellement tourné vers l’un de ses thèmes de prédilection : la vie animale.

 

Résultat ? Je Suis Un Nuisible, un film aussi beau que fort et militant.

Les chiens ne font pas des chats. Mais les chasseurs ne font pas nécessairement des chasseurs ! Non à la chasse !

 

 

 

"Je suis un nuisible" : un court-métrage brillant...

Adrien Favre

« Je suis réalisateur et photographe autodidacte de 31 ans, je suis spécialisé dans la photo de voyage ainsi que d'animaux sauvages, Je suis un globe-trotter passionné de Nature et avide de découverte… »

« Je suis un nuisible »

Un film avec Jean Ardouin, Nicolas Favre et Adrien Favre- Musique de Marie Clyde- Réalisation, montage et scénario : Adrien Favre- Image : Adrien Favre et Nicolas Favre- Assistant réalisateur : Nicolas Favre.

« Ce film n'aurait jamais pu être possible sans mon petit frère à qui je dois énormément, c'est l'aboutissement de nos convictions profondes Un grand merci : à la famille Ardouin, à ma famille, à Suzie, aux animaux sauvages que j'ai eu la chance de filmer quand ils me faisaient l'honneur de se montrer, à tous les gens qui me suivent et me soutiennent dans mes combats… ».

Commenter cet article