Les grues cendrées…

Publié le par Jean-Louis Schmitt

L’automne est bel et bien là ! Il y a ainsi des signes qui ne trompent pas : plusieurs gros passages aujourd’hui de vols de grues cendrées en migration en direction du sud-ouest ! Moments toujours particulièrement émouvant et spectacles non moins magnifiques !

Bonne route ou plutôt : bon vent, les belles !

Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt
Photos : Jean-Louis Schmitt

Photos : Jean-Louis Schmitt

Pourquoi les grues cendrées migrent-elles ?

Tout le monde le sait, me direz-vous : c’est pour rechercher en hiver des terres plus chaudes et en été, des terres plus fraîches. Dans ce cas, pourquoi n’ont-elles pas pu trouver depuis le temps un terrain moyen qui soit adéquate en toute saison ? Les ornithologues avancent 3 types de facteurs qui sans doute, interagissent.

 

  • Les alternances de période glacières: A l’origine des temps, les glaciations auraient déclenché les habitudes migratoires.
  • La raréfaction de la nourriture en hiver: De plus, les journées étant plus courtes, les oiseaux ont moins de temps pour en trouver.
  • L’horloge interne des grues cendrées: Les oiseaux migrateurs sont dotés d’un système complexe qui, via les glandes endocriniennes, dirige non seulement la migration mais aussi la reproduction, la mue… Ce phénomène est entre autre lié à la perception de la durée du jour.

Comment s’orientent-elles lors de la migration ?

D’après les études sur la migration en France,

  • Les oiseaux migrateurs se dirigent en partie grâce à la perception du champ magnétique de la Terre.
  • Ils pourraient également s’orienter par rapport aux étoiles ou par rapport au soleil.
  • Ils seraient aussi capables de prendre des points de repères topographiques qu’ils apprendraient au cours du premier voyage.

Sources : LoireXplorer

Vidéo : GRUE Cendrée / Migration Postnuptiale / 05 10 2016 (7.27)

Publié dans Environnement

Commenter cet article

Paule 15/11/2016 12:22

Hier, j’ai vu un vol de grues très bruyantes passer juste au-dessus de la maison ; je les ai bien observées. Elles décrivaient de grands cercles, et je ne comprenais pas ! Au-dessus de chez moi, elles étaient en V Puis j’ai compris qu’elles prenaient de plus en plus de hauteur et elles sont passées au-dessus des nuages...

Maryse 13/11/2016 20:52

Merci pour ce magnifique spectacle. Je ne m'en lasse pas.
Ces oiseaux m'émeuvent à chaque passage.