La caverne du Père Chabot

Publié le par Jean-Louis Schmitt

…Avec sa Bobine de catcheur et sa forme en gourdin préhistorique, c’était une vraie célébrité autrefois. On en trouvait partout, jusque dans les plus minuscules ruisseaux. Et comme il peut vivre dans dix centimètres d’eau seulement, c’était presque un jeu de la pêcher. Il nage si mal qu’il était même possible de la prendre à la main.

La caverne du Père Chabot

Aujourd’hui, les enfants ne s’amusent plus à attraper le Chabot en lui plantant une fourchette dans le dos, ils trouvent moins fatiguant de se prélasser devant leur tablette. « Super ! » s’est réjoui le Meunier (autre nom du Chabot), qui peut enfin profiter de la vie, peinard, sous son caillou, savourant le bonheur d’être tombé dans un oubli presque complet. Instruit par l’expérience, il évite maintenant de faire parler de lui et refuse toutes les interviews.

Dommage !... Car vous allez voir que ce petit nain de quinze grammes est un personnage extraordinaire, hors normes, un vrai poisson-phénomène…

La suite ? Découvrez-la en lisant le dernier numéro de La Hulotte qui vient de sortir !

La Hulotte n°104

La Hulotte n°104

La caverne du Père Chabot
La caverne du Père Chabot
La caverne du Père Chabot

Publié dans Environnement

Commenter cet article

Aurélie 21/11/2016 18:10

Merci beaucoup !