L’étourneau dans la pelouse

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Etourneau sansonnet fouillant la pelouse à la recherche de vers. Photo : JLS

Etourneau sansonnet fouillant la pelouse à la recherche de vers. Photo : JLS

En petit groupe de cinq ou six individus, on peut le voir dans les pelouses piquant le sol de son bec effilé à la recherche de vers. Par contre dès le printemps les étourneaux sansonnets peuvent se réunir en bandes de plusieurs milliers d'individus. En fin de journée ces bandes forment de véritables nuages d'oiseaux dans le ciel, ils tourbillonnent, virent ou plongent pour un spectacle étonnant.

Son plumage, à dominante noire irisée de reflets verts, est moucheté de points blancs. Les plumes des ailes sont ornées d'un liseré ocre et son bec est noir et très effilé.

Depuis le développement de l'agriculture intensive, l'étourneau a une mauvaise réputation, car il a la fâcheuse habitude d'aller, parfois, se nourrir, dans les exploitations agricoles, sur les stockages d'ensilage ou de graines de maïs. C'est injuste, car lorsqu'il se nourrit sur les champs, en général, les pâtures, il contribue à assainir et à aérer le sol…

Publié dans Le miracle du matin, Jardin

Commenter cet article

martine 22/11/2016 14:18

il a bien raison de se nourrir dans la nature
car j en ai jamais vu un avec un porte monnaie et un sac a course au cora ....

Jean-Louis 22/11/2016 06:04

Un peu de douceur dans ce monde de brutes...