Sainte-Marie-aux-Mines - Club vosgien : Un nouveau circuit

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Cela faisait une dizaine d’années que le club vosgien n’avait pas dessiné de nouveau circuit. Voici le dernier né, baptisé « anneau jaune » qui, en 7,3 kilomètres, fait un tour jusqu’au Petit Haut, en passant par Saint-Blaise et Montgoutte

Près du point culminant du circuit, un magnifique chêne sessile trois fois centenaire, au pied duquel se trouve la stèle en mémoire des 61 militaires et des trois civils victimes du combat du 21 août 1914. Photo : DNA - A.M.

Près du point culminant du circuit, un magnifique chêne sessile trois fois centenaire, au pied duquel se trouve la stèle en mémoire des 61 militaires et des trois civils victimes du combat du 21 août 1914. Photo : DNA - A.M.

« Il n’y avait rien à Montgoutte, ça méritait d’y passer, aussi pour son intérêt patrimonial », souligne André Patris, le président du club vosgien de Sainte-Marie-aux-Mines « c’est une belle balade d’après-midi ! »

Balisé « anneau jaune », c’est le troisième circuit sur le ban sainte-marien, après celui qui passe aux Suscités et celui de la Croix de Mission.

Le dernier né affiche 7,3 km au compteur, et 300 mètres de dénivelé positif. Il démarre sur le parking de la Porte d’Alsace, à l’entrée Est de la commune. « Ce circuit ne présente aucune difficulté particulière, si ce n’est une montée assez raide sur 300 m environ, il s’effectue en deux heures et quart environ », estime le président.

Le promeneur passe sous la RN59 par le petit tunnel piétonnier, pour aller emprunter la piste cyclable jusqu’au hameau de Saint-Blaise et admirer sa chapelle.

À droite, le chemin passe ensuite sous le viaduc, puis le petit sentier passe à proximité de l’ancienne auberge du Burstenbuckel. On arrive alors au captage des sources du Petit Haut, avant d’arriver au point culminant de la balade, à 620 m, au Petit Haut.

En redescendant, on passe devant un chêne sessile planté il y a 300 ans, et mesurant 1,20 m de diamètre. Une stèle rappelle les combats qui s’y sont déroulés pendant la Grande Guerre, et l’ancienne nécropole militaire.

Le nouveau circuit est balisé « anneau jaune ». Photo : DNA - A.M.

Le nouveau circuit est balisé « anneau jaune ». Photo : DNA - A.M.

150 km de sentiers balisés au total

Dernier moment fort de la randonnée : le cimetière militaire allemand de Montgoutte, niché dans son très bel écrin de verdure, avec une immense croix de 12 mètres de haut, qui veille sur plus d’un millier de sépultures.

« L’ouverture de ce circuit n’a pas nécessité de gros travaux. Nous avons utilisé des chemins existants. Nous avons juste eu une journée de travail à quatre personnes pour aménager un bout de sentier afin de le rendre plus visible », indique M. Patris. Les repérages ont eu lieu en avril, s’en sont suivis les autorisations de la Ville (le circuit est en forêt communale), l’avis de l’ONF et la validation de la fédération du club Vosgien.

Le balisage a été réalisé fin septembre par le président en personne. Aujourd’hui, les 150 km de sentiers balisés sur le chef-lieu se complètent donc d’un circuit inédit sur de beaux vallons avec des points de vue sur Sainte-Marie-aux-Mines et Sainte-Croix-aux-Mines tout à fait charmants !

André Patris, président du club sainte-marien. Photo : DNA - A.M.

André Patris, président du club sainte-marien. Photo : DNA - A.M.

DNA-Anne Muller (23/10/2016)

 

Publié dans Balades

Commenter cet article