Retour à la vie sauvage

Publié le par Jean-Louis Schmitt

Dans un objectif de réintroduction en milieu naturel, le Domaine des Grottes de Han souhaite transférer 14 chevaux tarpans dans les réserves du site espagnol Paleolitico Vivo, inscrit au patrimoine de l'Unesco. 

L'objectif est leur retour à la vie sauvage, une finalité qui tient particulièrement à cœur de l'ASBL"Les Amis du Domaine des Grottes de Han". L'intérêt collectif de ce projet est de permettre le retour d'une espèce qui avait disparu dans la nature. Ces chevaux sont particulièrement efficaces pour entretenir l'environnement de manière naturelle et écologique et y favoriser la biodiversité. La présence de ces animaux sauvages dans des régions délaissées par l'activité humaine favorise le développement de projets écotouristiques.

Un projet au bénéfice des animaux, de la nature et des hommes !

Retour à la vie sauvage

Le tarpan est un cheval primitif sauvage qui vit en troupeau, il est considéré comme l’ancêtre du cheval domestique. Il a disparu vers la fin du XIXème siècle. A partir de 1936, le scientifique polonais Tadeusz Vetulani a commencé des recherches afin de reconstituer cette espèce. Pour cela, il a pratiqué une sélection "à rebours"  à partir de petits chevaux polonais supposés descendre d’un mélange de chevaux domestiques et de tarpans. Ce n’est donc pas une reconstitution artificielle mais bien une recherche du descendant le plus proche des tarpans originels. Il fut ensuite réintroduit dans de grandes réserves pour participer à la gestion naturelle de ces espaces avec d’autres grands herbivores.

Retour à la vie sauvage

La fondation Paleolitico Vivo vise à recréer la faune qui vivait dans la région d'Atapuerca au cours du Pléistocène, il y a 10 000 ans. Depuis 2012, on peut y vivre une immersion dans les temps préhistoriques. Au coeur de 1000 hectares de nature, des bisons d’Europe, des chevaux de Przewalski, des aurochs et des tarpans peuvent être observés en liberté. 

Le parc animalier du Domaine des Grottes de Han abrite plus de 500 animaux européens. Les cerfs, loups, lynx, ours, bisons, chevaux évoluent dans leur environnement naturel au sein du parc de 250 hectares. Depuis sa création, le domaine a toujours eu pour vocation de protéger le patrimoine naturel resté à l'abri de toute perturbation humaine. Depuis plus de 10 ans, le parc est actif dans divers programmes de réintroduction en liberté de grands herbivores, tels des bisons européens et des chevaux sauvages. Il vise aussi à sensibiliser le public par rapport à l’importance de la préservation de la nature et des animaux de nos régions ainsi que leur rôle dans nos écosystèmes.

Dans sa démarche d'écotourisme et de conservation, le domaine travaille avec différents partenaires :

  • Flaxfield Nature Consultancy : Cabinet de conseil dans la gestion de la nature, sa restauration et sa conservation.
  • Natagora : Association ayant pour objectif d'enrayer la dégradation de la biodiversité.
  • Ferus : Association se concentrant sur la réintroduction des loups, des ours et des lynx.
  • Rewilding Europe : A pour objectif le rétablissement de la biodiversité.

A quoi va servir le financement ?

La somme récoltée grâce au crowdfunding sera destinée à financer une partie du transport des tarpans depuis le Domaine des Grottes de Han en Belgique vers l’Espagne. En effet, une telle opération coûterait plus de 5 000€ au Domaine sans notre contribution. 

Si l'ensemble des dons récoltés dépassent l'objectif de 4 000€, le surplus sera utilisé pour financer la réintroduction de bisons en Roumanie en collaboration avec le WWF l'année prochaine.

Retour à la vie sauvage

A propos du porteur de projet

L'ASBL "Les Amis du Domaine des Grottes de Han" a été créée en juin 2016, avec pour objectif principal la préservation, la sensibilisation et la promotion du patrimoine naturel, plus particulièrement celui du Domaine des Grottes de Han.

 

Retour à la vie sauvage

Voir également les articles suivants concernant le Parc et ses projets:

Publié dans Initiative, Animaux

Commenter cet article